Sat 20-July-2024

La municipalité de Gaza renouvelle ses avertissements : l’accumulation de déchets et l’augmentation des insectes nuisibles ont exacerbé les maladies de la peau.

jeudi 4-avril-2024

Gaza – Centre d’information palestinien

 La municipalité de Gaza a renouvelé ses avertissements sur le danger de propagation et d’expansion des maladies de dermiques. En raison de la propagation croissante des insectes résultant de l’agression et de la guerre d’extermination commise par l’occupation dans la bande de Gaza, de l’accumulation de déchets dans les rues et du débordement des eaux usées dans le bassin de collecte des eaux de pluie du quartier de Cheikh Radwan.

La municipalité a confirmé dans un communiqué de presse reçu par le Centre d’information palestinien que l’accumulation de plus de 90 000 tonnes de déchets dans les rues, la destruction des infrastructures de la ville et l’arrêt des stations d’épuration ont entraîné des fuites d’eaux usées dans les rues, provoquant une augmentation spectaculaire de la propagation des moustiques nuisibles.

Elle a expliqué que le manque de pesticides nécessaires et les températures élevées ont provoqué une augmentation de la propagation des insectes, « et cela a conduit à une augmentation des maladies de peau chez les enfants et les adultes et à l’apparition de troubles du sommeil dus aux piqûres de moustiques ». La municipalité a appelé les institutions et organisations locales et internationales, « en particulier l’Autorité pour la qualité de l’environnement, l’Organisation mondiale de la santé et toutes les autorités compétentes, à contribuer à la lutte contre les insectes et à limiter leur propagation ». Elle a déclaré que l’agression et la guerre d’extermination menées par l’occupation depuis le 7 octobre dernier ont provoqué une catastrophe sanitaire et environnementale majeure dans la ville et l’épuisement du carburant, ce qui a provoqué un état de paralysie dans le travail de la municipalité et une perturbation des services de base, notamment la collecte des déchets, les services d’assainissement et d’eau. Depuis le 7 octobre, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants, et empêcher l’entrée d’eau, de nourriture, de médicaments et de carburant.

Lien court:

Copied