Sat 18-May-2024

Le Hamas délivre sa réponse aux propositions des médiateurs

samedi 13-avril-2024

Gaza-CPI

Le mouvement de Hamas a assuré avoir délivré sa réponse aux médiateurs à Qatar et en Egypte concernant la proposition d’un cessez-le feu qu’il avait reçu lundi dernier.

Le Hamas a déclaré dans un communiqué de presse publié ce soir qu’il tient toujours à ses demandes, et celles de son peuple, d’un cessez-le-feu permanent, le retrait de l’armée d’occupation de toute la bande de Gaza, le retour des déplacés à leurs régions, l’intensification des aides humanitaires et la reconstruction de ce qu’avait détruit la machine de guerre israélienne, tout en restant prêt à conclure un accord sérieux d’échange de détenus.

La chaine al-Jazeera.net a révélé que les propositions d’occupation israélienne n’ont pas apporté de nouveau concernant le retour des déplacés, les israéliens exigent un retour contrôlé militairement et avec des nombres déterminés d’avance.

La proposition israélienne ne satisfait pas la demande de se retirer des axes de Salaheddine et d’Errachid, et elle ne comprend pas un engagement de se retirer de toute la bande lors de la deuxième étape comme le stipulaient les accords de Paris. 

Concernant l’échange des détenus, le gouvernement de Netanyahu tient à la libération de 100 détenus condamnés de longues peines seulement contre quatre ou cinq détenues israéliennes, tout en accordant un quota à Hamas pour choisir parmi eux un nombre déterminé. Le Hamas demande la libération d’un détenu israélien contre cinquante palestiniens, soit 250 détenus qu’il détermine leurs noms d’avance.

Le Hamas refuse la demande israélienne de libérer 40 détenus lors de la première étape, même si le Hamas ne possède plus ce nombre de détenus civils après la mort de plusieurs parmi eux. Les israéliens proposent combler le manque par les détenues militaires, ce que refuse la Hamas.

La première étape d’échange prévoit, en second lieu, la libération des femmes et des enfants et des personnes âgées en plus des soldates israéliennes contre entre 900 et 1000 détenus palestiniens.

Lien court:

Copied