Wed 17-April-2024

Intérieur de Gaza : toute force de sécurité entrant dans la bande de Gaza sans coordination avec la résistance sera traitée comme l’occupation

lundi 1-avril-2024

Gaza – CPI

Une source haut placée au sein du ministère palestinien de l’Intérieur à Gaza a confirmé aujourd’hui dimanche que les forces de sécurité suspectes qui sont entrées hier avec des camions égyptiens Crescent ont pleinement coordonné leurs actions avec les forces d’occupation.

La source a déclaré dans des communiqués de presse : Le général Majid Faraj a géré le travail de la force d’une manière trompeuse en matière de sécurité, trompant les factions et les clans palestiniens.

Il a confirmé que la partie égyptienne a informé les autorités du passage qu’elle n’était pas au courant de l’existence des forces de sécurité qui ont reçu les camions égyptiens et a décliné toute responsabilité à leur égard.

Il a souligné que la police palestinienne de Rafah avait récemment arrêté 6 dirigeants de cette force suspecte et que des travaux étaient en cours pour achever les arrestations de tous ses membres.

La source a poursuivi en disant : Le ministère de l’Intérieur a reçu des directives de la Chambre conjointe des factions de la résistance pour traiter toute force de sécurité qui n’entre pas à Gaza par le biais de sa résistance et qui défend la patrie à payer cher sa coordination avec les forces d’occupation.

Pour semer la confusion et le chaos

Dans un communiqué publié par le Front intérieur de la bande de Gaza, le Front intérieur de la bande de Gaza a déclaré : Lors d’une opération de renseignement qui a eu lieu avant hier soir, samedi, plusieurs officiers et soldats appartenant au Service général de renseignement à Ramallah se sont infiltrés dans la zone nord de Gaza, en mission officielle sous les ordres directs de Majid Faraj, dans le but de créer un état de confusion. Le chaos règne dans les rangs du front intérieur, avec la sécurité du Shin Bet israélien et de l’armée ennemie, après qu’un accord ait été trouvé entre les deux parties à une réunion dans l’une des capitales arabes la semaine dernière.

Le communiqué continue en disant : En conséquence, les services de sécurité à Gaza ont traité ces éléments, et 10 d’entre eux ont été arrêtés, et le plan pour lequel ils étaient venus a été contrecarré. *Quiconque ose jouer sur une place qui ne sert que l’occupation sera frappé d’une main de fer.

La guerre israélienne contre Gaza a fait des dizaines de milliers de martyrs civils, pour la plupart des enfants et des femmes, des destructions massives d’infrastructures et de biens, et une famine qui a coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées, selon les données palestiniennes et de l’ONU.

Israël poursuit son agression malgré la publication d’une résolution du Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu immédiat pendant le mois de Ramadan, et malgré sa première comparution devant la Cour internationale de Justice pour avoir commis un « génocide ».

Lien court:

Copied