Sat 18-May-2024

Abu Obeida : l’ennemi est piégé dans les sables de Gaza et notre résistance est enraciné comme les montagnes de la Palestine

mardi 23-avril-2024

Gaza-CPI

Abu Obeida, porte-parole des Brigades d’al-Qassam, a assuré dans un message vidéo ce mardi qu’après deux cent jours de l’agression d’occupation israélienne, l’ennemi criminel « piégé dans les sables de Gaza », tente encore de rétablir son image.

Tout en assurant que les militants ne filment que trop peu de leurs opérations militantes, l’homme cagoulé a assuré que la résistance est enracinée dans sa terre telle que les montagnes de la Palestine et qu’elle « poursuivra ses opérations contre l’occupant tant qu’il se trouve sur une parcelle de notre terre », tout en promettant de surprendre l’ennemi par d’autres formes tactiques.

« Les forces d’occupation tentent de tromper le monde en disant qu’elles ont éliminé toutes les factions de la résistance, ce qui est pure mensonge », a indiqué Abu Obeida assurant que contrairement à ces allégations « l’ennemi n’a réalisé durant deux cent jours que des massacres collectives et des destructions ».

Commentant les négociations de cessez-le-feu, le porte-parole d’al-Qassam a réaffirmé que la résistance ne renoncera jamais aux droits fondamentaux de son peuple à savoir le retrait des forces d’occupation, la levée du blocus et le retour des déplacés à leurs régions. En contre partie, c’est l’ennemi israélien qui renonce à tous ses promesses en vue de gagner plus le temps, et « le ballon est désormais dans le terrain du public de l’ennemi quoiqu’il ne reste que peu de temps et de chances ».

Abu Obeida a rappelé que l’occupant israélien a échoué à libérer ses détenus qui se trouvent entre les mains de la résistance pour plus de dix ans, estimant que le sort des détenus ne serait pas meilleur que celui de Ron Arad.

Abu Obeida a salué toutes les tentatives de pression militaire et populaire qui avaient rallié la bataille du « Déluge d’al-Aqsa » notamment au Liban, au Yémen et en Irak.

Il a indiqué que la réaction hystérique des forces d’occupation prouve l’importance des opérations de la résistance et que « le front de la Cisjordanie » reste le front le plus concerné par cette résistance.

Revenant sur la riposte iranienne, après l’agression des forces d’occupation israélienne contre son consulat au Liban, l’homme le plus recherché par l’armée d’occupation a assuré que l’intensité de cette riposte a mis de nouvelles règles et embrouillé les comptes de l’ennemi.

Abu Obeida a assuré que l’ennemi israélien est en train de mentir en parlant d’avoir réalisé des victoires à Gaza, or à voir ses crimes contre les enfants et les familles civiles ainsi que le ciblage des hôpitaux, des organisations humanitaires, des hôpitaux et le rasage des cimetières, prouve que l’occupant, qui a perdu sa face, se sent vaincu et désespéré.

Abu Obeida a mis en garde les forces armées barbares d’occupation israélienne de rencontrer la résistance partout où elles oseraient s’infiltrer à la recherche d’une victoire ou d’un exploit pour la morale de ses soldats et de son public.

« Gaza restera, sa résistance est enracinée alors qu’eux ils partiront vaincus et humiliés », a-t-il ajouté.

Lien court:

Copied