Thu 22-February-2024

Gaza: 1 248 martyrs dans 77 massacres commis par l’occupation néonazie sioniste annonce le bureau des médias

mardi 5-décembre-2023

Le Bureau des médias du gouvernement à Gaza a confirmé mardi soir lors de sa conférence de presse d’aujourd’hui que l’armée d’occupation néonazie sioniste poursuit la guerre génocidaire qu’elle mène contre notre peuple palestinien dans la bande de Gaza depuis 60 jours en tuant brutalement des civils la majorité des enfants des femmes des malades des hommes âgés et des déplacés.

Il a souligné que l’occupation continue de bombarder les lieux sûrs et de les démolir au-dessus des têtes de leurs habitants sans avertissement par le biais d’avions de combat israéliens et américains et de missiles et bombes américains géants alors que chaque mètre dans la bande de Gaza est devenu une cible par conséquent aucun endroit dans la bande de Gaza n’est plus sûr.

77 massacres depuis la fin de la trêve humanitaire

Il a souligné que l’armée d’occupation néonazie après son refus de poursuivre la trêve humanitaire a commis 77 massacres coûtant la vie à 1 248 martyrs arrivés dans les hôpitaux alors que des centaines de martyrs étaient encore sous les décombres et les équipes de la défense civile n’ont pas pu récupérer leurs corps augmentant ainsi le nombre de martyrs arrivés à l’hôpital à 16.248 martyrs dans 1 550 massacres depuis le début de la guerre génocidaire dont 7 112 enfants et 4 885 femmes.

Il a souligné que le nombre de martyrs parmi les équipes médicales était de 286 martyrs dont 32 martyrs parmi les équipes de la protection civile et 81 journalistes tandis que le nombre de personnes disparues atteignait 7 600 portés disparus soit sous les décombres ou leur sort est encore inconnu en plus de 43 616 blessés divers.
292 mosquées et 3 églises détruites

Le bureau des médias a indiqué que le nombre de mosquées qui ont été complètement détruites par l’ennemi usurpateur néonazi sioniste était de 100 mosquées et 192 mosquées partiellement détruites et 3 églises endommagées à la suite de l’agression.

Il a révélé que 121 sièges gouvernementaux ont été détruits par l’agression brutale d’occupation.

Il a expliqué que 69 écoles sont complètement hors service en raison de leur ciblage par l’occupation tandis que 275 écoles ont été partiellement endommagées.

Plus de 50 tonnes d’explosifs larguées sur Gaza

Le bureau des médias a déclaré que lors de l’agression contre Gaza les avions d’occupation sioniste ont largué plus de 50 000 tonnes d’explosifs sur les maisons des citoyens civils et sur les hôpitaux les écoles et les institutions civiles ce qui en fait une conséquence que la communauté internationale doit assumer l’entière responsabilité de son soutien absolu apporté à l’occupation pour continuer à tuer des milliers de civils en particulier des enfants et des femmes.

Il a poursuivi : « Nous avertissons toujours tous les pays du monde libre et les organisations internationales et mondiales d’une catastrophe humanitaire commise par l’armée d’occupation contre les civils en détruisant plus de 61 % des maisons et logements dans la bande de Gaza où l’occupation détruit 305 000 logements dans le cadre d’une guerre génocidaire globale contre notre peuple 52 000 logements ont été complètement détruits et 253 000 logements ont été partiellement détruits.

Il a ajouté en disant : À la lumière de cette situation humanitaire exceptionnelle et extrêmement dangereuse les conditions des personnes déplacées deviennent plus difficiles et plus dures car le nombre de personnes déplacées qui ont quitté leurs foyers a dépassé 1 500 000. Ils souffrent tous extrêmement difficilement pour obtenir de la nourriture de l’eau et des médicaments.

Il a averti que bloquer l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza ou suivre une politique visant à la laisser entrer goutte à goutte est une méthode ignoble pour faire pression sur le peuple palestinien les enfants et les femmes en les privant de nourriture de médicaments de ressources importantes et nécessités fondamentales de la vie et leurs droits les plus fondamentaux ce qui consiste une condamnation à mort préméditée pour 2 400 000 de personnes dans la bande de Gaza.

Il a ajouté qu’il y a encore des dizaines de personnes légèrement blessées parmi les martyrs en raison de l’effondrement du système de santé dans les gouvernorats de Gaza et du Nord où l’armée d’occupation a commis de multiples massacres qui ont fait un grand nombre de victimes. Où les équipes médicales n’ont pas pu pour les sauver en raison de la fermeture des salles d’opération chirurgicales et de l’arrêt du travail de plus de 75 hôpitaux et centres de santé. Les véhicules de la protection civile n’ont pas pu atteindre les zones de massacres et de bombardements ce qui a augmenté le nombre de martyrs en raison de la destruction par l’occupation d’environ 80 % de ces véhicules de secours en plus du manque de carburant pour déplacer les véhicules restants.

Washington porte la responsabilité des crimes

Le bureau des médias a tenu l’occupation néonazie sioniste et la communauté internationale en particulier l’administration américaine représentée par le président américain Biden et son secrétaire d’État comme entièrement responsables de la guerre génocidaire car ils ont donné l’approbation à l’occupation et le feu vert pour mener à bien la guerre génocidaire et du holocauste contemporain sans précédent dans le but de se débarrasser des Palestiniens soit par des massacres soit par des déplacements.

Il a également appelé à l’entrée de 1 000 camions d’aide et de fournitures réelles sur une base quotidienne à l’entrée de 1 000 000 de litres de carburant par jour afin que nous puissions économiser ce qui peut être sauvé grâce à la guerre génocidaire pour tenter de restaurer le secteur de la santé en particulier les hôpitaux et le secteur humanitaire.

Appels au monde arabe et islamique

Nous appelons le Conseil de coopération du Golfe l’Organisation de la coopération islamique la Ligue des États arabes et tous les pays du monde libre à s’unir immédiatement pour trouver une solution à la catastrophe humanitaire liée à la perte de 305 000 familles de leurs logements à trouver des solutions appropriées et immédiates à cette catastrophe perpétrée par l’armée d’occupation néonazie sioniste.

Il a également appelé les pays arabes à mettre en place des hôpitaux de campagne médicalement équipés pour tenter de sauver les dizaines de milliers de blessés et de malades qui ont souffert des horreurs de la guerre génocidaire appelant les pays arabes et islamiques à transférer des milliers de personnes grièvement blessées. dans leurs hôpitaux pour se faire soigner car il y a des dizaines de milliers de blessés.

Nous exigeons immédiatement et de toute urgence l’entrée de centaines d’équipements et de mécanismes pour les équipes de secours d’urgence de protection civile et de travaux afin qu’elles puissent récupérer les centaines de corps de martyrs qui se trouvent encore sous les décombres

Appels aux institutions internationales à assumer leur responsabilité

Il a appelé les institutions organismes et organisations internationaux à jouer leur rôle de manière efficace et cruciale. Nous renouvelons notre appel à l’Agence internationale de secours (UNRWA) pour qu’elle reprenne son travail dans les gouvernorats de Gaza et du nord de Gaza. Comme nous appelons la Croix-Rouge l’UNICEF l’Organisation mondiale de la santé et d’autres organisations concernées de la communauté internationale à la nécessité d’assumer leur responsabilité dans la protection des hôpitaux et des installations vitales en protégeant notre peuple palestinien en particulier les enfants les femmes et les civils. Tout en exigeant l’importance d’améliorer des solutions radicales pour les personnes déplacées.
.

Lien court:

Copied