Sat 22-June-2024

Le Holocauste sioniste à Gaza s’intensifie pour le 142e jour consécutif

dimanche 25-février-2024

Gaza- CPI

Les forces d’occupation sionistes continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 142e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, tout en commettant des massacres sanglants contre des civils, en commettant des crimes horribles dans certaines zones d’incursion, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Les avions de guerre et l’artillerie d’occupation terroriste nazie-sioniste ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui dimanche, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, tuant des centaines de personnes et les blessant.

Une vingtaine de personnes blessées sont arrivées au complexe d’Al-Shifa, suite au bombardement de citoyens près du rond-point de Nabulsi, au sud de la ville de Gaza.

Des Palestiniens ont été tués et plusieurs ont été blessés, lorsque les forces d’occupation nazie sioniste ont pris pour cible les citoyens qui attendaient des camions d’aide près du rond-point de Nabulsi, dans la rue Al-Rashid, au sud-ouest de la ville de Gaza.

Les corps de quatre martyrs de Khan Younis sont arrivés à l’hôpital Abou Youssef Al-Najjar, à l’est de Rafah : Ahmed Subhi Ramadan Muammar, Ahmed Kamal Muhammad Jadallah, Abdul Aziz Mahmoud Muhammad Al-Agha et Ahmed Attia Awad Al-Sumairi.

De violents affrontements ont éclaté au milieu de bombardements d’artillerie et de tirs intenses d’hélicoptères sionistes dans le village d’Abassan, à l’est du gouvernorat de Khan Younis.

Un martyr a été tué et un autre grièvement blessé dans un bombardement sioniste visant des citoyens de la ville d’Al-Qarara, au nord de Khan Younis.

Salim Bashir Barbakh et Ahmed Nidal Barbakh ont été tués dans un bombardement d’occupation terroriste sioniste contre un groupe de citoyens dans la région d’Al-Sikka, dans le centre de Khan Younis.

Deux martyrs ont été tués et d’autres blessés à Beit Lahia, après que les forces d’occupation ont pris pour cible des citoyens alors qu’ils tentaient de chercher des légumes ou des cultures comestibles sur des terres agricoles.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation néonazie sioniste a commis 7 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 86 martyrs et 131 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Il a déclaré : « Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. »

Il a confirmé que le bilan de l’agression génocidaire sioniste s’est élevé à 29 692 martyrs et 69 879 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Des sources familiales ont annoncé que 10 citoyens ont été tués, dont 7 de la famille Al-Agha et le reste des familles Al-Astal et Hassanein, à la suite des attaques nazies sioniste, hier samedi, sur la ligne ouest de Khan Younis.

Aujourd’hui, il a été annoncé que le docteur Muhammad Saber Qashqash avait été tué dans un bombardement sioniste, après avoir passé plus de 140 jours au service des patients du nord de la bande de Gaza.

Le jeune médecin était déjà apparu dans un clip vidéo, alors qu’il se trouvait sur un lit de transport de blessés, essayant de réanimer une jeune fille blessée pour lui sauver la vie, dans une scène qui a été largement appréciée sur les plateformes de réseaux sociaux.

L’artillerie d’occupation terroriste nazie a bombardé deux appartements résidentiels dans la ville de Hamad, à l’ouest de Khan Younis, sans faire de victimes.

Un autre obus a touché le poste de police de la ville de Hamad.

Un martyr et plusieurs blessés sont arrivés à l’hôpital Al-Shifa, à la suite d’un bombardement nazi sioniste sur la rue Bagdad, dans le quartier de Shujaiya à Gaza.

Des sources médicales ont rapporté que quatre martyrs et des dizaines de blessés sont arrivés à l’hôpital Al-Shifa à Gaza, à la suite des bombardements nazis sionistes continus sur le quartier d’Al-Zaytoun à Gaza.

Une femme est morte et d’autres ont été blessées dans le bombardement par l’occupation d’un groupe de citoyens, près de l’école Ain Jalut, dans le quartier d’Al-Zaytoun, au sud de la ville de Gaza.

L’aviation d’occupation a lancé un raid sur le quartier d’Al-Zaytoun, au sud de la ville de Gaza, tandis qu’elle  bombardait des maisons dans la région.

L’artillerie et les bombardements aériens se sont poursuivis sur le quartier d’Al-Zaytoun, coïncidant avec de violents combats avec la résistance, alors que les forces d’occupation poursuivaient leur incursion dans le sud-est du quartier.

Les drones et les hélicoptères de l’occupation ont ouvert le feu de temps à autre, parallèlement aux tirs d’artillerie, sur les quartiers est de la ville de Gaza.

L’aviation d’occupation a bombardé un entrepôt de médicaments agricoles et d’appareils électriques à Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, et un incendie s’est déclaré sur place.

Les navires de l’occupation ont bombardé de temps à autre la bande côtière de la ville de Gaza et le nord de la bande de Gaza.

Les avions de combat de l’occupation ont lancé de violents raids sur les quartiers sud-ouest de Khan Younis.

Le journaliste Ibrahim Muslim a rapporté que des avions d’occupation ont bombardé une place résidentielle de la rue Al-Shaymaa à Beit Lahia, au nord de Gaza, faisant de nombreux martyrs.

Trois citoyens ont été tués dans un bombardement israélien contre la maison de la famille Kali dans le quartier d’Al-Sabra, dans la ville de Gaza.

Les forces d’occupation ont renouvelé leurs tirs d’artillerie sur les zones occidentales de la ville de Khan Younis.

Un martyr a été tué et d’autres ont été blessés lors d’un raid israélien visant une maison dans le quartier d’Al-Shaaf, à l’est de la ville de Gaza.

Les forces d’occupation ont tiré depuis leurs drones simultanément avec des bombardements d’artillerie sur les quartiers est de la ville de Gaza.

Un martyr a été retrouvé et un certain nombre de blessés ont été évacués de la maison de la famille Qashqash à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, et un certain nombre de personnes portées disparues sont toujours sous les décombres.

Lien court:

Copied