Wed 24-July-2024

Atrocité de la torture sioniste…Des yeux béants d’un prisonnier palestinien.

mardi 25-juin-2024

Deir al-Balah – Centre Palestinien d’Information

Une fois de plus, une image d’un jeune Palestinien résume les tragédies subies par les détenus palestiniens dans les prisons de l’occupation. Badr Dahlan (30 ans), arrêté par les forces d’occupation néonazies de la ville de Khan Younis il y a un mois, a été de prison avec des yeux béants, un visage pâle et un corps maigre. Le correspondant du Centre Palestinien d’Information a souligné que Dahlan a traversé des « conditions difficiles » pendant sa détention, subissant des violations et des actes de torture brutaux. Dahlan a résumé ce qui lui est arrivé dans les prisons de l’occupation sioniste au cours du mois avec le mot « cauchemar ». Les traces de la torture étaient visibles sur Dahlan, notamment sur son visage, ses mains et différentes parties de son corps. Au milieu d’un état de choc et de stupeur qu’il continuait de vivre, Dahlan a déclaré aux journalistes et aux médecins à l’Hôpital des Martyrs d’Al-Aqsa qu’il avait été arrêté il y a environ un mois à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. Dahlan a ajouté qu’il avait été violemment battu lors de son arrestation. Il a précisé qu’il ne savait pas où se trouvait sa famille actuellement, et qu’il avait entendu des citoyens dire que Khan Younis avait subi de graves dommages à cause de la guerre. Dahlan ne sait pas où il ira après avoir été transféré à l’Hôpital des Martyrs d’Al-Aqsa à Deir al-Balah, au centre de la bande de Gaza, pour recevoir un traitement après sa libération. Il a souligné qu’il « sentait qu’il allait mourir ».

Sa manière de parler était également anormale, marquée par des balbutiements et un mélange illogique de propos, suggérant qu’il souffrait de graves troubles mentaux en raison de la torture subie dans les prisons néonazis. Un médecin supervisant l’état de santé de Badr Dahlan à l’Hôpital des Martyrs d’Al-Aqsa a déclaré qu’il avait été gravement torturé dans les prisons de l’occupation. Le médecin a expliqué dans une interview au correspondant du Centre Palestinien d’Information que Badr avait besoin d’un traitement intensif, tant physique que psychologique, pour tenter de le soulager de l’état dans lequel il se trouve.

L’état de Dahlan est un exemple frappant de ce que subissent les détenus de Gaza dans les prisons de l’occupation en termes de violations terrifiantes, de torture, de privation de sommeil, de nourriture et de soins médicaux.

Lien court:

Copied