Tue 25-June-2024

« Je le jure devant Dieu, je partirai » … une scène légendaire du courage de la Résistance face à l’occupation.

lundi 20-mai-2024

Gaza – Centre d’information palestinien

 Il y a quelques jours seulement, une scène immortelle a été écrite par deux résistants qui portaient leurs blessures et bravaient le combat contre les sionistes. Lorsque le premier s’est levé, son compagnon n’a pas laissé le sang de son frère ni son arme par terre, et il s’est dépêché à porter son arme face aux sionistes pour se relever en martyr son frère d’arme, en avançant sans reculer, jusqu’à ce que les Qassamistes et leurs frères des Brigades de Jérusalem nous éblouissent avec une nouvelle scène légendaire dont vous ne verrez peut-être jamais sauf dans les domaines de la fierté et de la dignité que Gaza a écrit avec le sang de ses fils héroïques pour la défense d’Al-Aqsa et l’honneur de la nation.

 « Je te jure devant Dieu que je partirai. »

 Ce n’est pas un serment qu’une personne lance à une autre par avidité de biens matériels ou de butin urgent de ce monde pour gagner au lieu de son copain,mais por obtenir l’honneur du martyre en affrontant l’ennemi et ses engins et en les attaquant, afin que Dieu leur garde pour eux en tant que bonnes actions dans ce monde et dans l’au-delà.

Ce serment est lancé par un des héroïques moudjahidines sur son ami qui court au martyre en espérant le précéder, alors il lui jure de lui laisser le missile qu’il porte pour qu’il puisse le placer sur le char sioniste Merkvah, si bien que son ami le laisse passer en martyr avant lui,juste pour lui éviter de rompre son serment le devancer en marty, car pour ces deux fréres d’arme, c’est l’une des deux bonnes actions : réussir à tuer l’ennemi, ou rejoindre les rangs des dizaines de milliers de martyrs qui l’ont précédé à Gaza en cette agression brutale qui dure depuis 227 jours.

Il porte alors la bombe de guérilla à l’avance, de manière imprévue, et la place à «  ladistance zero » au cœur du char, faisant exploser avec elle tous les rêves de Netanyahu et de sa bande criminelle sur la possibilité de remporter une prétendue victoire ou d’atteindre l’un des objectifs de son crime déclaré. Toutes les prétentions de l’ennemi sioniste, malgré les fragments épars de ses chars et les restes de ses soldats enterrés dans les sables de Gaza, s’évaporent.

Cette scène de Jabalia

  • Viens avec moi, vas-y.
  • Laisse-le, laisse le missile,
  • C’est pour moi…
  • Pour l’amour de Dieu…
  •  Je te le demande par Dieu ! sinon tu romps ton serment envers Dieu.

Ce dialogue a eu lieu entre les moudjahidines dans un clip de quelques secondes seulement. Si je l’avais vu dans une scène hollywoodienne ou dans un film, je ne l’aurais pas cru. Mais quand cela vient de Gaza, c’est de la résistance que l’honnêteté et la vérité viennent, et ce sont ses héros qui écrivent ces scènes que le monde entier ne peut comprendre parce qu’il n’en a pas vu auparavant.

Une scène qui inspire la détermination dans les cœurs des résistants héroïques, devant qui l’ennemi sera toujours incapable de réaliser une seule victoire tant qu’ils y aura dans leurs corps une veine qui coule et une paupière qui bat.

Gaza, comme elle l’a été depuis toujours, restera le cimetière des envahisseurs, peu importe le temps que cela prendra, ses moudjahidines héroïques resteront comme ses montagnes inébranlables, et ils écraseront la magnificence de l’armée de l’occupation.

Une célébration de la valeur de la résistance

Les pionniers des médias sociaux ont célébré la valeur de la résistance et cette scène légendaire qui révèle les épopées d’héroïsme qui ont fait dire à l’occupation que « la bataille de Gaza est l’une des batailles les plus difficiles et les plus complexes au monde » pour justifier son échec et sa défaite et le grand nombre de ses pertes dans les rangs de son armée vaincue. Les militants ont souligné que nous ne vivions pas au temps des Compagnons et des Disciples, mais qu’aujourd’hui nous vivons au temps de la Résistance, soulignant que l’histoire témoignera de la valeur de la résistance face à l’arsenal militaire le plus puissant de la région et du monde.

Lien court:

Copied