Tue 25-June-2024

Silence de Ramallah et des pays arabes face au terrorisme des colons.

dimanche 14-avril-2024

Ramallah – Centre d’information palestinien

 Aujourd’hui, samedi, les groupes de colons ont poursuivi leurs attaques terroristes, notamment en incendiant des maisons et en attaquant des Palestiniens dans des villages de Cisjordanie pour la deuxième journée consécutive. Ces attaques de plusieurs villes et villages, qui ont eu lieu sous la protection de l’occupation ont provoquer des blessés et l’incendie de dizaines de maisons et de magazins, de véhicules et de centaines d’arbres, en plus de la mort de moutons, des granges et des installations agricoles. L’absence de réaction de la part l’Autorité palestinienne et de ses services de sécurité a soulevé de nombreuses questions sur sa position passive et silencieuse face à ce qui se passe, tandis que les « pays arabes » ont gardé le silence absolu, sans aucun commentaire ni même juste une dénonciation. En même on assiste des appels à former des comités de coordination de la résistance et à trouver un soutien populaire, afin de faire face à la situation. Pour sa part, le dirigeant palestinien Mustafa Barghouti a demandé : quelle est la position des pays arabes concernant ce qui se passe en Cisjordanie ? Pourquoi restent-ils silencieux ? Pourquoi poursuivent-ils la normalisation ?

Barghouthi a déclaré dans des déclarations à la presse : Tous les délirants qui croient que les choses se limitent à Gaza ont pris conscience aujourd’hui de ce qui se passe en Cisjordanie où il n’y a plus d’autorité, et tout devient sous l’occupation effective. Barghouti a averti que les attaques des colons ne sont pas une coïncidence et sont planifiées et organisées, dans lesquelles les colons cherchent des prétextes pour lancer ces attaques, dont le véritable objectif est l’epuration ethnique, non seulement à Gaza mais en Cisjordanie aussi. Il a ajouté que les attaques menées par les colons nous rappellent le comportement des gangs sionistes en 1948, comme la Haganah et d’autres, et qu’aujourd’hui la réponse à ces attaques doit être unifiée, avec toutes les énergies palestiniennes.

À son tour, le journaliste Adham Abu Salamiya a partagé dans son blog sur la plateforme « X » un extrait vidéo d’un message envoyé par un jeune Palestinien des zones ciblées par les colons en Cisjordanie, le commentant en disant : Le message d’un Palestinien du village de Duma, à l’est de Naplouse, lors de l’attaque des colons… C’est vrai que c’est spontané, mais c’est assez profond. Qu’attend notre peuple de Cisjordanie ?! Être brûlé dans leur maison ?! Par Dieu à moins que vous ne portiez vos armes et ne défendiez votre honneur, vous serez brûlés dans vos maisons.

 Abou Salamiya ajoute : 100 000 armes ont été distribuées par Ben Ghfir aux troupeaux de colons ! Il a souligné que « ce qui se passe est malheureux et douloureux, mais 6 mois se sont écoulés et tout le monde vous appelle à agir efficacement et non à agir sérieusement, ce qui aura est alheureusement plus difficile. » »

Quant à l’écrivain et analyste politique Yasser Al-Zaatreh, commentant ce qui se passe, il a déclaré : « Près de la maison du président et du siège de ses services de sécurité à Ramallah, à des centaines de mètres d’eux, les colons ont sévi, mais Abbas est resté immobile comme d’habitude. Il continue en disant : Ensuite, ses adeptes nous parler des institutions qui « gardent le projet national ».

 Al-Zaatarah conclut en disant : « Malheur à vous et à votre projet ?

La recette d’Al-Arouri … intensifier la résistance

Les militants ont rappelé un précédent discours du martyr Cheikh Saleh Al-Arouri – que Dieu lui fasse miséricorde – dans lequel il disait : Un message à notre peuple, en particulier à la jeunesse de notre peuple, levez-vous tous et combattez, frappez une pierre, un pistolet, un cocktail Molotov, un fusil fabriqué de vos mains, et avec tout ce que l’on peut atteindre. Al-Arouri ajoute dans sa lettre : L’occupation ne pourra pas résister, et au lieu d’un millier de jeunes participant à la résistance, que participent cent mille jeunes, et même un million, et l’occupation sera vaincue. Toutes les lois disent que c’est notre terre et qu’il est interdit à la colonisation d’y être. Il conclut en disant : Élevez la résistance à un niveau qui met le monde entier devant ses responsabilités, et vous constaterez que le monde sera à nos côtés lorsqu’il constatera que nous tenons à nos droits. C’est la bataille pour libérer Al-Aqsa, défendez Al-Aqsa et empêchez sa judaïsation, et c’est le moment de se soulever.

Quant au leader du mouvement Hamas, Abdul Rahman Al-Shadeed, il a déclaré : La riposte populaire et le travail de résistance doivent être intensifiés de diverses manières dans les rues de Cisjordanie et sur les routes de contournement, pour mettre fin aux attaques frénétiques des colons. Il a souligné que les attaques des colons dans le village d’Al-Mughayir et dans d’autres villages et villes ne sont pas les premières et ne seront pas les dernières à moins qu’ils ne soient dissuadés et que leurs attaques et assauts ne soient résolument combattus. Il a ajouté qu’historiquement, les colons n’avaient pas besoin de prétexte pour attaquer les zones palestiniennes, comme en témoigne le fait que de nombreux massacres antérieurs ont eu lieu soudainement et sans avertissement. Al-Shadeed a expliqué que ces attaques sont systématiques et visent plusieurs objectifs, et sont menées sous couverture militaire et politique du gouvernement d’occupation. Il a souligné que les ministres de l’occupation encouragent l’armement des colons en Cisjordanie, soulignant que si cette confrontation ne rencontre pas de résistance, des massacres généralisés pourraient être provoqués parmi les citoyens. Il a également averti que les attaques des colons visent à s’emparer de plus de terres palestiniennes et à déplacer leurs habitants, en plus de les terroriser et de les intimider, pour les pousser à éviter la confrontation. Il a noté que ce qui encourage la persistance des colons est la persécution des résistants par l’autorité de Abbas, et que l’escalade de ces attaques confirme que la Cisjordanie est au bord d’une dangereuse escalade de la part des colons.

Les usagers des réseaux sociaux critiquent vivement l’autorité

Des voix critiquant les positions de l’Autorité palestinienne et de ses services de sécurité, qui gardaient un silence complet et dont les membres restaient dans leur quartier général, au lieu de défendre leur peuple et de repousser l’attaque lancée par les colons. Les déclarations du Premier ministre du gouvernement de l’Autorité, Muhammad Mustafa, ordonnant aux autorités compétentes de fournir le nécessaire aux populations des villages concernés, ont suscité une vague de critiques et de désapprobations de la part des Palestiniens, qui ont affirmé que « l’Autorité a n’a jamais protégé son peuple. Au contraire, il a soutenu l’occupation et a coordonné avec, secrètement et publiquement, contre la résistance.

La récente attaque des colons a entraîné le martyre du jeune Jihad Afif Abu Alia dans la ville d’Al-Mughayir, district de Ramallah, et des dizaines de blessures par balle. Les colons ont également incendié un grand nombre de maisons et de véhicules, incitant les militants et les tweeters à s’exprimer et à remettre en question « le rôle de l’Autorité palestinienne et son absence dans la protection des habitants contre les attaques des colons ». Un militant a publié un clip vidéo dans lequel il exprimait son désir de travailler à la fabrication de fenêtres à installer sur les fenêtres des maisons palestiniennes, en référence à ce que le Service National de Sécurité a fait l’année dernière lorsque, après la fin de l’attaque des colons contre le village de Burqa, au nord de Naplouse, il s’est contenté « d’installer des fenêtres sur les maisons que les colons ont attaquées et incendiées », au lieu de repousser l’attaque et de défendre son peuple sans défense !!. Pendant ce temps, un autre activiste du village de Duma, également à Naplouse, qui est au centre de l’attaque des colons depuis hier, a posté un clip vidéo rappelant à l’Autorité palestinienne les avertissements émis par le mouvement Hamas sur la nécessité de se préparer à résister aux colons et à leurs attaques, et a poursuivi : « Le Hamas et les Brigades Al-Qassam vous ont prévenu, mais vous n’y avez pas répondu… Puissiez-vous dormir, et que Dieu aide le déluge d’Al-Aqsa. » À son tour, l’un des militants a posté : « La protection des Palestiniens n’est pas à l’ordre du jour (de l’Autorité d’Oslo). Jeunes du village d’Al-Mughayir, hissez le drapeau du Hamas, et alors l’Autorité interviendra pour vous protéger. Tandis que la journaliste Lilas Suwaidan écrivait : « Comme d’habitude, l’Autorité palestinienne ne fait rien et ne protège pas les habitants du village d’Al-Mughayir contre les attaques et les crimes des colons. L’autorité qui condamne l’approche de la résistance suit l’approche de la protection de l’occupant !! et décrit son comportement comme rationnel.

Un autre a écrit : « Le Fatah appelle (le peuple) à une mobilisation générale pour défendre ses villages… Ok, les gens sont sortis et ont affronté les colons avec des pierres, et ils n’ont pas échoué, mais où sont vos services de sécurité ? qui accapaent un tiers du budget de l’autorité ? Où sont les jeeps et les véhicules blindés qui sont descendus sur les camps de Nour Shams et de Jénine ? Où sont tes arme qui ne servent qu’à  opprimer le peuple ? Un autre activiste confirme que « la rage des colons est le résultat de ce que le pouvoir a fait et fait depuis son arrivée en 1994. Il n’y a plus une seule arme entre les mains des gens integres, et tous ceux qui ont pensé à résister aux colons ont été arrêté et expulsé,  jusqu’à ce que nous arrivions au point où les gens sont massacrés chez eux comme des moutons sans résistance.

Les chiffres publiés par le ministère des Finances de l’Autorité indiquent que « la sécurité représente 22,7 % des dépenses, et les employés de sécurité représentent 35,5 % du total des salaires des employés de l’Autorité ».

Appels à former des comités de garde et à déclarer l’urgence pour affronter les colons

À son tour, le comité de coordination des factions de la Résistance du gouvernorat de Naplouse a appelé, dans un communiqué aujourd’hui samedi, à la formation de comités de garde et à leur activation dans tous les villages et villes palestiniennes, en particulier ceux qui sont constamment exposés aux attaques des colons, et à la nécessité de soutenir ces comités aux niveaux officiel et populaire. Le Comité de coordination des factions a appelé les conseils villageois et municipaux, les factions d’Action nationale et les comités populaires des villages du gouvernorat de Naplouse à déclarer l’état d’urgence et une mobilisation générale pour défendre la population et protéger les citoyens et leurs biens « de la férocité, la brutalité et des attaques des colons. »

Créer un soutien populaire à la résistance en Cisjordanie

Pour sa part, le chef du Hamas, Mahmoud Mardawi, a appelé à repousser les assauts et les attaques des colons contre les villes et villages de Cisjordanie, et à « former un soutien populaire à la résistance en Cisjordanie ». Le dirigeant a déclaré : « Les défis les plus importants auxquels sont confrontés les habitants de Cisjordanie sont le manque d’environnement pour le travail de résistance et les restrictions imposées aux combattants de la résistance et à leurs familles, en plus d’autres défis liés à l’augmentation des raids et des campagnes d’arrestation. « , ajoutant :  » L’escalade des crimes des colons en Cisjordanie nécessite des efforts pour renforcer le travail de résistance et protéger notre peuple palestinien.  » notre terre et nos lieux sacrés de la sauvagerie de l’occupation. « 

Lien court:

Copied