Wed 24-July-2024

Tous les services de la santé sont arrêtés dans les hôpitaux au nord de Gaza

lundi 8-juillet-2024

Gaza-CPI

Le directeur du ministère de santé dans la bande de Gaza, Mounir al-Bersh, a déclaré lundi que tous les services de la santé sont arrêtés dans les hôpitaux au nord de la bande de Gaza faute de moyens et de carburant.

Al-Bersh a précisé que l’Organisation mondiale de santé (OMS) est la seule source qui fournit le carburant aux hôpitaux de Gaza, mais les quantités restent très insuffisantes.

Le responsable palestinien a indiqué que 25 mille patients ont besoin de quitter la bande de Gaza d’une manière urgente pour se soigner mais seulement 5 mille ont pu sortir alors que 34 enfants ont rendu l’âme au nord de la bande à cause de la famine. Il a ajouté que depuis deux mois aucune aide alimentaire n’est entrée à Gaza d’où la nécessité d’ouvrir immédiatement le passage de Rafah pour soulager un peu la situation très difficile.

Dans le même moment où le secteur de la santé agonise, les chars d’occupation israélienne se positionnent devant l’hôpital «les amis du malade » au nord de la Bande et le bombardement des avions et de l’artillerie s’est intensifié dans le quartier de Shujaiya de sorte que les habitants ne savent plus où aller.

Lors de ce 276ème  jour de la guerre israélienne, les forces d’occupation ont envahi brusquement cette aube les alentours des régions universitaire et industrielle à Tel al-Hawa au sud de la ville de Gaza, causant une grande vague de déplacement des citoyens qui fuyaient les tirs intense de feu des soldats et de l’artillerie ainsi que les bombardements des avions.

Lien court:

Copied