Wed 24-July-2024

Lazzarini : Nous assistons aujourd’hui à la plus grande catastrophe palestinienne depuis la Nakba

lundi 24-juin-2024

New-York-CPI

Le chef de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine, Philippe Lazzarini, a assuré lundi qu’ Israel cherche à « mettre fin aux opérations de l’UNRWA » avertissant que « d’autres entités des Nations Unies et organisations internationales seront les prochaines à venir » si les Etats membres ne ripostent pas.

« Nous assistons aujourd’hui à la plus grande catastrophe palestinienne depuis la Nakba », a lancé Lazzarini tout en indiquant que les agences de l’UNRWA avaient fait l’objet de plusieurs attaques et qu’elles avaient payé un prix très cher dans la bande de Gaza avec l’assassinat de 180 employés, le bombardement de 120 de ses locaux depuis le 7 octobre dernier, et ce pour la seule raison que l’UNRWA veut protéger les droits des refugiés.

Lazzarini a ajouté que l’agence fait l’objet d’un « effort concentré » pour la démanteler en la privant des ressources nécessaires pour remplir sa mission, ce qui augmentera la souffrance des Palestiniens.

Le chef de l’UNRWA a précisé que son agence a présenté avant la guerre plus de 72% de l’assistance médicale  dans 12 dispensaires dont la moitié est désormais hors service ce qui fait appel à soutenir l’agence onusienne pour éviter une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza.

Lazzarini a mis en garde contre une hausse catastrophique de la malnutrition dans les différentes régions de la bande de Gaza où plus de 600 mille enfants sont traumatisés et privés des études. Il a fini à assurer que l’UNRWA poursuit sa mission faute de « solution politique pour la cause palestinienne ».

Lien court:

Copied