Wed 24-July-2024

Le Hezbollah intensifie ses bombardements en blessant 3 soldats sionistes

lundi 24-juin-2024



Gaza – CPI

L’armée d’Occupation nazie sioniste a annoncé que 3 soldats avaient été blessés lors de raids lancés du Liban, au cours des dernières heures, au moment où le Hezbollah annonçait le bombardement de plusieurs sites de l’ennemi usurpateur sioniste, dans le nord.

L’armée d’Occupation terroriste sioniste a rapporté, lundi matin, que deux de ses soldats réservistes avaient été blessés, suite au tir de deux missiles antichar, depuis le Liban, sur la ville de Metulla.

L’armée avait précédemment annoncé qu’un soldat avait été grièvement blessé par un bombardement, alors qu’il marchait sur le front nord.

De leur côté, les médias hébreux ont diffusé un clip vidéo montrant l’armée de l’entité usurpatrice nazie sioniste interceptant un drone à « Ilet Hashahar », en Basse Galilée, tandis que d’autres images montraient la destruction d’une installation militaire pour soldats dans la région.

Hier dimanche, la radio militaire d’Occupation terroriste sioniste a annoncé que l’armée avait intercepté un objet suspect lancé depuis le sud du Liban, visant une installation de sécurité militaire « sensible », appartenant au complexe des industries de sécurité « Rafael », dans la région de Shaghur en Basse Galilée, au nord d’Occupation.

À son tour, le Hezbollah a annoncé avoir attaqué six cibles de l’ennemi occupant sioniste, au large de la frontière sud du Liban, dans les collines de Kfar Shuba et dans les fermes de Chebaa occupées.

Le Hezbollah a déclaré avoir attaqué avec un escadron de marche les positions des soldats sionistes, au quartier général de la 91e division à « Ilet Hashahar », au nord-est de la ville de Safed, confirmant des morts et des blessés parmi leurs rangs.

Le Hezbollah a également annoncé avoir attaqué, avec un drone offensif, le quartier général du bataillon Sahel dans la caserne de Beit Hillel, et bombardé les sites de Ramtha, Al-Samaqa et Ruwaisat Al-Qarn.

De leur côté, les combattants sionistes ont lancé deux raids sur la ville de Khiam et aux alentours des villes de Ramia et Aitaroun. L’artillerie d’Occupation fasciste sioniste a également bombardé les environs de la ville de Rashaya Al-Fakhar, dans le sud du Liban.

Il convient de noter que l’armée d’Occupation terroriste sioniste a annoncé, mardi dernier, l’approbation de plans opérationnels pour une attaque à grande échelle contre le Liban.

Les factions libanaises et palestiniennes au Liban, dirigées par le Hezbollah d’une part, et l’armée de l’entité usurpatrice sioniste de l’autre, échangent des bombardements quotidiens sur la frontière, depuis le 8 octobre dernier, faisant des centaines de victimes, dont des morts et des blessés, pour la plupart dont certains du côté libanais.

Les factions et le Hezbollah affirment que leurs opérations s’inscrivent dans le cadre de la solidarité avec la bande de Gaza, exposée pour le 9e mois consécutif, à une guerre sioniste dévastatrice qui a fait plus de 123 000 morts et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus des milliers de personnes portées disparues.

Lien court:

Copied