Wed 24-July-2024

Save the Children : environ 21 000 enfants sont portés disparus à Gaza

lundi 24-juin-2024



Londres – CPI

L’organisation britannique Save the Children (sauver les enfants) a rapporté que ses estimations indiquent qu’environ 21 000 enfants sont portés disparus à Gaza, en raison de la guerre d’Occupation nazie sioniste dans la bande de Gaza.

Il y a quelques jours, le porte-parole de l’UNICEF, James Elder, a déclaré que les massacres et les destructions pratiqués par l’armée d’Occupation terroriste sioniste dans la bande de Gaza n’apporteront pas la paix aux enfants ni à la région, et a souligné que l’impact de la guerre sur les jeunes confirme l’opinion dominante que la guerre à Gaza « est une guerre contre les enfants ».

Le bureau des médias du gouvernement à Gaza a confirmé, dimanche, que plus de 17 000 enfants sont devenus orphelins à cause de l’occupation terroriste fasciste sioniste dans la bande de Gaza, depuis le début de la guerre, le 7 octobre, dans l’enclave brutalement dévastée.

Les « médias du gouvernement» ont souligné dans un communiqué de presse de notre CPI que 3% du total de ces enfants ont perdu leurs deux parents.

Ces chiffres correspondent avec les estimations précédemment publiées par l’ONU, selon lesquelles environ 17 000 enfants sont devenus non accompagnés dans la bande de Gaza, c’est-à-dire orphelins ou séparés de leurs parents, en raison d’arrestations ou d’autres circonstances.

En plus de cette tragédie, les enfants de Gaza vivent dans des conditions extrêmement tragiques, dans un contexte d’effondrement des infrastructures, de propagation d’épidémies et de maladies et de déplacements répétés, car ils vivent dans des centres d’hébergement et des tentes dépourvus des nécessités de la vie quotidienne.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’Occupation nazie sioniste a poursuivi son agression brutale génocidaire contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants, tout en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression barbare génocidaire continue et menée par l’ennemi usurpateur nazi sioniste contre Gaza a entraîné la mort de 37 598 martyrs et la blessure de 86 32 autres, en plus du déplacement d’environ 1 700 000 de personnes innocentes, selon les données des Nations Unies.

Lien court:

Copied