Wed 24-July-2024

Hamas : la dernière position de Netanyahu est un rejet clair de la résolution du Conseil de sécurité et des propositions de Biden

lundi 24-juin-2024

Gaza – CPI

Le Mouvement de la Résistance islamique Hamas a confirmé lundi à l’aube que les déclarations du Premier ministre d’occupation Benjamin Netanyahu sur « l’accord partiel et la poursuite de la guerre d’extermination » dans la bande de Gaza « sont une confirmation claire de son rejet de la récente Résolution du Conseil de sécurité et propositions du président américain Joe Biden.»

Le mouvement Hamas a déclaré dans un communiqué de presse parvenu au Centre d’information palestinien : La position exprimée par le Premier ministre de l’occupation, contrairement à ce que l’administration américaine a tenté de commercialiser, concerne la prétendue approbation de l’occupation pour conclure un accord avec le Résistance palestinienne.

Le Hamas a considéré que son insistance pour que tout accord comprenne une confirmation claire d’un cessez-le-feu permanent et d’un retrait complet de la bande de Gaza « était une nécessité absolue ».

Il a noté que « l’insistance du Hamas est venue bloquer les tentatives de Netanyahu d’échapper, de tromper et de perpétuer l’agression et la guerre d’extermination contre notre peuple ».

Le Hamas a appelé la communauté internationale à faire pression sur le gouvernement d’occupation pour qu’il mette fin à sa guerre contre le peuple palestinien, et a exigé que l’administration américaine prenne une décision claire pour mettre un terme à son soutien au génocide global auquel notre peuple est soumis dans la bande de Gaza. .

Il a appelé l’administration Biden à « lever le voile » sur l’occupation et ses crimes, qui font de Washington un partenaire clé dans leur commission.

Netanyahu a confirmé hier soir dans des déclarations à la presse lors d’une interview télévisée sur la chaîne hébraïque 14 qu’il poursuivait la guerre d’extermination contre les civils sans défense dans la bande de Gaza et qu’il visait un accord partiel par lequel il ne récupérerait qu’un certain nombre de prisonniers puis reprendre la guerre.

Il a déclaré : « Je ne suis pas prêt à arrêter la guerre (à Gaza) avant d’éliminer le Hamas » soulignant : « La période de combats intenses à Gaza est sur le point de se terminer. »

Lien court:

Copied