Sat 20-July-2024

L’occupation démolit une maison dans le village d’Al-Duyouk Al-Tahta à Jéricho

dimanche 23-juin-2024

Jéricho – CPI

Dimanche matin, les forces d’occupation israéliennes ont démoli une maison dans le village d’Al-Duyouk Al-Tahta, au nord-ouest de la ville de Jéricho.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation, accompagnées de bulldozers militaires, ont pris d’assaut le village d’Al-Duyouk Al-Tahta et démoli une maison appartenant au citoyen Maan Tannous à Al-Duyouk Al-Tahta.

Les sources ont expliqué que la démolition a eu lieu bien que le citoyen Tannous ait obtenu des papiers de licence officiels et que le titre de propriété « Kushan » soit jordanien en raison de sa propriété du terrain.

Le village d’Al-Duyuk Al-Tahta est situé au nord-ouest de la ville de Jéricho et fait face à une menace croissante de déplacement de ses habitants en raison des efforts de l’occupation visant à vider la zone de ses propriétaires d’origine afin de mettre en œuvre des projets de construction et d’expansion des colonies.

« Al-Duyouk Al-Tahta », qui a une superficie de 16 000 dounams et est habitée par 3 000 personnes, est soumis à des attaques systématiques de la part de l’occupant et de ses colons, en plus des démolitions de maisons et de la distribution d’autres démolitions.

Le village de « Al-Duyouk Al-Tahta » fait l’objet d’une prise pour cible continue depuis plusieurs années par les autorités d’occupation, et les habitants de cette zone sont régulièrement témoins d’opérations de démolition de leurs maisons, dans le cadre de la politique d’expansion des colonies.

L’année dernière, les forces d’occupation ont démoli des dizaines de maisons dans le village, sous prétexte de ne pas obtenir de permis de construire, dans le cadre d’une politique suivie par les autorités d’occupation du village, afin de déplacer ses habitants et de s’emparer de ses terres par les colons.

L’occupation menace de démolition environ 90 maisons du village d’Al-Duyouk Al-Tahta sous prétexte de ne pas avoir de permis, notant que les familles concernées ont désigné des avocats pour empêcher la démolition.

Lien court:

Copied