Wed 24-July-2024

Affrontements et confrontations lors de la prise d’assaut des quartiers de Cisjordanie par l’occupation

samedi 22-juin-2024

Cisjordanie – CPI

Des affrontements ont éclaté dans plusieurs zones de Cisjordanie – à l’aube samedi – après que les forces d’occupation sionistes ont pris d’assaut ces quartiers et procédé à des raids et à des arrestations.

À Naplouse, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de réfugiés de Balata, à l’est de la ville de Naplouse, et le quartier de Rafidia, à l’ouest de la ville, au nord de la Cisjordanie occupée, coïncidant avec le déclenchement de violents affrontements comprenant des tirs et des détonation de bombes artisanales.

Une source locale a déclaré : Plusieurs véhicules militaires ont attaqué le camp de Balata et les zones avoisinantes, et les forces d’occupation ont déployé leurs tireurs d’élite sur les toits des maisons à proximité du camp de Balata et ont imposé un cordon militaire sur le camp, l’électricité étant coupée en certaines parties de celui-ci.

La source a ajouté que les résistants ont affronté les forces d’occupation et ont ouvert un feu nourri sur elles alors qu’elles effectuaient des raids.

Les sources ont indiqué que les forces d’occupation ont déployé leurs véhicules militaires dans la rue University, près de l’hôtel Palace et à proximité de l’école Kamal Joumblatt, coïncidant avec le bruit des coups de feu et des explosions distinctes de temps à autre.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a rapporté que ses équipes médicales ont soigné un jeune homme de 28 ans, agressé par des soldats de l’occupation dans le quartier de Rafidia, et transporté à l’hôpital pour y être soigné.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le bâtiment Shams Al-Duha, à proximité de l’école Kamal Joumblatt à Naplouse.

Des témoins oculaires ont observé la présence d’une force d’infanterie israélienne dans les quartiers d’Al-Asi et d’Al-Tirawiyeh du camp de Balata, tandis que les forces d’occupation envoyaient des renforts dans la zone depuis le point de contrôle de Huwwara.

Les véhicules d’occupation étaient stationnés à proximité de l’hôtel Al-Qasr, rue University, au moment où ils ont pris d’assaut la maison de la famille Abu Lail et déployé une escouade de tireurs d’élite dans la rue Al-Quds.

À Hébron, les soldats de l’occupation ont sévèrement battu le Cheikh Noah Al-Haroub après avoir pris d’assaut sa maison dans la ville de Deir Samet, dans la ville de Dura, au sud d’Hébron.

La famille de Cheikh Al-Haroub a déclaré que les soldats de l’occupation l’avaient battu malgré son âge et les avaient informés qu’il était malade.

Ils ont expliqué que l’attaque avait été menée pour empêcher Cheikh Al-Haroub de lancer l’appel à la prière dans la mosquée Khallet Taha, affirmant qu’il dérangeait les colons.

Les soldats d’occupation ont également coupé les fils électriques et les haut-parleurs de la mosquée de Khallet Taha et détruit certaines de ses installations.

Cheikh Noah Al-Hroub a été transféré à l’hôpital pour soigner les effets des coups qui apparaissaient clairement sur son corps.

Au même moment, les forces d’occupation ont pris d’assaut et arrêté un jeune homme du quartier de Jaber, dans la ville d’Hébron, et de la ville de Beit Ummar et Surif, au nord de la ville.

Les forces d’occupation ont attaqué la maison de Asaad Salman Barathia dans la ville de Surif et ont procédé à des perquisitions dans les environs.

Lien court:

Copied