Sat 20-July-2024

La résistance bombarde les alentours de la bande de Gaza avec un drone pour la 1e fois depuis novembre dernier

mercredi 19-juin-2024



Gaza – CPI

L’armée d’Occupation terroriste sioniste a déclaré avoir détecté l’explosion d’un drone lancé depuis la bande de Gaza, dans les colonies des alentours, au sud de l’enclave assiégée et sauvagement dévastée.

Le journal hébreu Yedioth Ahronoth a rapporté que le drone infiltré depuis la bande de Gaza vers les colonies de couverture était le premier depuis novembre dernier.

Dans le même contexte, les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du Mouvement de résistance islamique Hamas, ont déclaré avoir bombardé les forces armées d’Occupation nazie sioniste dans l’axe Netzarim avec des missiles « Rajum », à courte portée de 114 mm.

Les Brigades Al-Quds, la branche militaire du mouvement Jihad islamique, ont également annoncé avoir bombardé avec des obus de mortier une position de soldats sionistes sur la ligne de ravitaillement dans l’axe Netzarim.

Lors des combats de Rafah, les brigades Al-Qassam ont déclaré avoir ciblé un char Merkava avec des obus « Al-Yassin 105 », près du rond-point des passeports, à l’est de Rafah. Elles ont également ciblé les forces armées d’Occupation fasciste sur le site du bataillon Tal al-Sultan (au nord-ouest) de Rafah) avec des obus de mortier de gros calibre.

Alors que les Brigades Al-Quds ont déclaré avoir bombardé avec des missiles et des obus de mortier le quartier général de l’armée d’Occupation terroriste nazie, ses soldats et ses véhicules, au sud du quartier saoudien et Tal Al-Sultan, à l’ouest de Rafah, et ont également bombardé le Karm Abou Salem et les sites militaires de Soufa, à l’est de Rafah, avec des obus de mortier de gros calibre.

L’armée d’Occupation néonazi sioniste a poursuivi ses attaques terrestres à Rafah, pendant plus de 40 jours, faisant un grand nombre de martyrs et de blessés.

Par ailleurs, des sources médicales ont rapporté mercredi que 18 citoyens ont été tués, lors des raids sionistes sur diverses zones de la bande de Gaza, depuis l’aube d’aujourd’hui.

Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a annoncé mardi que le bilan de l’agression génocidaire brutale s’élevait à « 37 372 martyrs et 85 452 blessés ».

Lien court:

Copied