Sat 20-July-2024

L’armée d’occupation reconnaît le meurtre de 19 officiers et soldats depuis début juin

mardi 18-juin-2024

Ramallah – CPI

Les données officielles israéliennes publiées par l’armée d’occupation montrent que 19 officiers et soldats des forces d’occupation ont été tués lors de combats dans la bande de Gaza et à la frontière nord de la Palestine occupée depuis le début du mois de juin.

Les données montrent qu’entre le 1er et le 5 juin, un soldat israélien a été tué dans une attaque de drone lancée par le Hezbollah contre un rassemblement militaire de soldats d’occupation à Harfeish, à la frontière palestino-libanaise.

Il a été indiqué qu’entre le 2 et le 6 juin, un soldat « israélien » a été tué dans un affrontement armé avec des membres de la résistance palestinienne « derrière les lignes » depuis la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Un officier de l’unité « Al-Yamam Special » des forces d’occupation a été tué lors du massacre perpétré par l’occupation avec l’aide américaine dans le camp de réfugiés de Nuseirat et dans le gouvernorat central de la bande de Gaza au cours de laquelle l’occupation a annoncé la récupération de 4 de ses prisonniers.

Les données de l’armée d’occupation indiquent que quatre soldats ont été tués dans une « embuscade » dans un bâtiment piégé au centre de Rafah, menée par la résistance palestinienne entre le 4 et le 10 juin.

Avant-hier, samedi ; Le 15 juin, 8 soldats de l’armée d’occupation ont été tués ; Parmi eux se trouve le commandant adjoint de l’unité de la compagnie du génie, suite à une opération complexe menée par les Brigades Al-Qassam (mouvement Hamas) et au bombardement d’un véhicule blindé israélien (véhicule Tigre) dans la ville de Rafah.

Le même jour, l’armée d’occupation a annoncé que deux de ses soldats avaient été tués dans l’explosion d’un engin explosif dans un char israélien au milieu de la bande de Gaza. Tandis qu’un autre soldat a été annoncé mort des suites de ses blessures lors de l’attentat à la bombe contre un bâtiment piégé à Rafah le 10 juin.

Hier dimanche, l’armée d’occupation a déclaré qu’un autre soldat avait été tué lors de combats terrestres avec la résistance palestinienne à Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Lien court:

Copied