Sat 20-July-2024

Les Propalestiniens en Suisse exigent que l’Occupation soit interdite aux Jeux olympiques de Paris

jeudi 13-juin-2024



Lausanne – CPI

Les partisans de la Palestine en Suisse ont organisé une manifestation pour exiger que l’Occupation néonazie sioniste soit empêchée de participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés mercredi devant le siège du Comité international olympique à Lausanne, exigeant que l’occupation soit empêchée de participer aux Jeux olympiques de cette année.

Les manifestants ont scandé des slogans anti-occupation en anglais et en français, brandissant des drapeaux palestiniens à la main.

Les manifestants portaient également des banderoles condamnant l’entité usurpatrice sioniste, et d’autres appelant à « empêcher les criminels sionistes de participer aux Jeux olympiques ».

Les manifestants ont déclaré : « Empêcher la Russie et la Biélorussie de participer aux Jeux olympiques auparavant et autoriser Israël( entité usurpatrice sioniste) à y participer cette année est considéré comme une politique de deux poids deux mesures. »

Certains manifestants ont également peint leurs mains en rouge pour attirer l’attention sur l’effusion de sang à Gaza et ont écrit leurs empreintes de mains sur la porte du Comité international olympique.

Les manifestants ont également hissé des drapeaux palestiniens sur les mâts devant le siège du Comité olympique.

Dans une interview accordée à Anadolu, la Suissesse Noémie Cochard a déclaré : « Nous sommes venus ici pour soutenir la cause de nos frères et mères en Palestine, et nous espérons priver Israël (l’Occupation nazie sioniste) des Jeux olympiques. »

Il a confirmé que l’Occupation nazie avait commis un génocide à Gaza et qu’en cas d’action de masse, elle serait empêchée de participer aux Jeux olympiques.

Le Comité olympique avait précédemment annoncé que les athlètes de Russie et de Biélorussie pourraient participer aux Jeux olympiques en tant que « neutres », sans drapeaux, slogans ou hymnes nationaux de leur pays.

Depuis le 7 octobre 2023, l’ennemi occupant fasciste criminel mène une guerre contre Gaza qui a fait près de 122 000 morts et blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus, dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à des milliers d’enfants et de personnes âgées.

Lien court:

Copied