Wed 24-July-2024

Après avoir compté les martyrs de Gaza en juin… Médecins sans frontières : Israël commet des crimes de guerre

jeudi 13-juin-2024

Gaza – CPI

Médecins sans frontières a déclaré : « Plus de 800 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza et environ 2 400 autres ont été blessés depuis le début de ce mois à la suite des bombardements intenses et des attaques terrestres lancées par les forces israéliennes sur la bande. »

L’organisation a ajouté dans un communiqué obtenu par le Centre d’information palestinien qu’« elle ne peut plus accepter l’affirmation selon laquelle Israël prend toutes les précautions pour éviter de tuer des civils, car ce n’est que de la propagande ».

À son tour, la Commission d’enquête internationale indépendante des Nations Unies, qui examine les crimes commis dans les territoires palestiniens occupés, a déclaré qu’« Israël a commis des crimes de guerre dans la bande de Gaza ».

C’est ce qui ressort d’un rapport publié hier mercredi par la Commission indépendante des Nations Unies sur les violations du droit international et les crimes internationaux commis par les parties au cours de la période du 7 octobre au 31 décembre 2023.

Le Comité international a déclaré : « Israël a commis des crimes de guerre, y compris un génocide, contre les Palestiniens dans la bande de Gaza. »

Le comité a appelé l’occupation à « cesser immédiatement sa guerre dévastatrice qui a forcé des milliers de civils de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, à fuir vers des zones dangereuses ».

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 37 202 martyrs et la blessure de 84 932 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la population de la bande, selon les données des Nations Unies.

Lien court:

Copied