Tue 25-June-2024

Al-Qassam fait exploser une force sioniste retranchée dans une maison à Shoujaya et l’Occupation a reconnu la mort de 4 soldats

mardi 11-juin-2024

Gaza- CPI

Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont annoncé, lundi, avoir fait exploser une maison dans le camp de réfugiés d’Al-Shabora à Rafah, où une force armée d’Occupation nazie sioniste s’était retranchée à l’intérieur, confirmant la mort et les blessures de plusieurs soldats.

Les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans un communiqué militaire parvenu au Centre Palestinien d’Information : « Nos combattants ont réussi à faire exploser une maison piégée où une force sioniste s’était retranchée à l’intérieur, dans le camp de réfugiés d’Al-Shabora à Rafah. »

Les combattants d’Al-Qassam ont également causé des pertes parmi les membres de la force, tuant un soldat et blessant un autre. Dès l’arrivée des équipes de secours, ils ont bombardé les environs de la maison qui a été explosée avec des obus de mortier.

Les Brigades Al-Qassam ont diffusé une vidéo montrant le ciblage des rassemblements ennemis, à l’est de la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza.

Cependant, les médias sionistes ont rapporté, lundi, que 4 soldats sionistes ont été tués et plusieurs autres blessés, suite à l’explosion d’un bâtiment avec une force « nazie sioniste » à Rafah.

Le site hébreu « Hadashot B’Zman » a signalé que le nombre de soldats tués était passé à 4, avec deux soldats toujours piégés dans le bâtiment effondré à Rafah.

Le site sioniste susmentionné a signalé qu’il y avait une situation sécuritaire difficile à Rafah, où des hélicoptères militaires évacuent les soldats et les officiers blessés vers l’hôpital Soroka, avec des morts et des personnes piégées, en raison de l’explosion et de l’effondrement du bâtiment.

Des sources médiatiques ont rapporté que des hélicoptères sionistes, transportant des soldats blessés des combats à Rafah, ont atterri à l’hôpital Soroka à Beersheba et à l’hôpital Ichilov à Tel Aviv.

Lien court:

Copied