Tue 25-June-2024

L’Université de Swansea décide de retirer ses investissements d’une banque qui finance des sociétés d’armement d’Occupation sioniste

lundi 10-juin-2024



Londres – CPI

L’Université britannique de Swansea a annoncé son intention de retirer son investissement de 5 millions de livres sterling auprès de la Barclays Bank, dans les deux prochains mois.

La décision est intervenue en réponse aux revendications des manifestants qui sont restés dans le campus de l’université, pendant 28 jours, pour rejeter la poursuite de la guerre brutale d’Occupation néaonzie sioniste contre Gaza et l’investissement de leurs universités dans des entreprises qu’ils considèrent comme favorables à la guerre en cours contre les Palestiniens.

Dans un communiqué publié sur la page de la communauté palestinienne de l’Université de Swansea sur la plateforme Instagram, les étudiants universitaires ont exprimé leur accueil favorable à ce qu’ils ont décrit comme une victoire importante résultant des exigences qu’ils avaient formulées, notamment le retrait des investissements d’entreprises contraires à l’éthique, selon la description du message.

En outre, l’une des sociétés de gestion d’actifs avec lesquelles l’université a coopéré a formulé de nouvelles politiques d’investissement interdisant tout investissement futur dans des sociétés de fabrication d’armes et d’armes nucléaires.

Les étudiants ont expliqué dans le même post qu’ils attendent une confirmation, après le retrait définitif des investissements.

Mais la publication ajoute que l’université n’a pas encore répondu à l’une des principales revendications des manifestants, à savoir que l’université annonce son appel à un cessez-le-feu immédiat.

Le communiqué indique que les déclarations officielles de l’université sur son intention de rester neutre sur les questions politiques contredisent sa position claire d’il y a deux ans, condamnant la guerre russe contre l’Ukraine et hissant le drapeau ukrainien dans les cours de l’université, ce que les étudiants ont décrit comme deux poids, deux mesures, tandis que la réponse de l’université s’est centrée sur ce qu’elle a décrit comme « l’apprentissage de ses erreurs » et sur le fait qu’elle ne prendra pas parti dans un conflit politique à venir.

Quant à la banque britannique Barclays, de laquelle la Ligue a décidé de retirer ses investissements, un rapport préparé par la Palestine Solidarity Campaign et publié sur son site officiel révèle que la banque a renforcé ses relations financières avec les entreprises qui arment l’entité usurpatrice sioniste ( Israël), en investissant plus de deux milliards de livres sterling dans 9 entreprises qui utilisent ses armes et composants, ainsi que ses techniques militaires dans les attaques d’Occupation sioniste contre les Palestiniens et lui accordent des prêts et des souscriptions d’une valeur de 6,1 milliards de livres sterling.

Barclays investit plus de 100 millions de livres dans General Dynamics, qui, selon le rapport, fournit des systèmes d’armes pour les avions de combat que l’Occupation terroriste utilise pour bombarder la bande de Gaza.

Il investit également 2 700 000 de livres sterling dans Elbit Systems, qui fournit à l’armée d’Occupation des drones blindés, des munitions et des armes d’artillerie utilisées dans les attaques contre les Palestiniens.

Lien court:

Copied