Tue 25-June-2024

Dans son 246e jour… Les développements les plus marquants du génocide sioniste à Gaza

dimanche 9-juin-2024

Les forces armées d’Occupation néonazie sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 246e jour consécutif, en lançant des dizaines de raids aériens et des bombardements d’artillerie, tout en commettant des massacres contre les civils, au milieu d’une situation humanitaire catastrophique résultant du siège et du déplacement de plus de 95 % de la population.

Les avions de l’Occupation terroriste et son artillerie ont poursuivi leurs raids et leurs bombardements violents, ce samedi, au 9e mois de cette guerre génocidaire, ciblant des maisons, des regroupements de déplacés et des rues dans diverses parties de la bande de Gaza, faisant des dizaines de martyrs et de blessés.

Les forces armées d’Occupation néonazie sioniste continuent d’envahir de vastes quartiers à Rafah, tandis que leur invasion à l’est de la province centrale se poursuit pour le 5e jour consécutif au milieu de bombardements aériens et d’artillerie et de la perpétration de massacres horribles.

Le bureau médiatique gouvernemental a annoncé une augmentation du nombre de victimes du massacre commis par l’ennemi occupant « nazi sioniste » dans le camp de réfugiés d’Al-Nusseirat à 210 martyrs et plus de 400 blessés, ces derniers ayant été transportés vers deux hôpitaux, l’hôpital Al-Awda à Al-Nusseirat et l’hôpital Martyrs of Al-Aqsa à Deir al-Balah.

Dans un communiqué, le bureau a déclaré que l’hôpital Martyrs of Al-Aqsa ne pouvait pas absorber le nombre de martyrs et de blessés, lançant un appel de détresse à la communauté internationale, aux organisations des Nations unies et internationales pour sauver l’hôpital et le soutenir en fournitures médicales et en générateurs électriques afin de garantir la continuité de ses services.

Les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont commis un massacre terrible dans le camp d’Al-Nusseirat, faisant des dizaines de martyrs et de blessés. Notre correspondant a signalé que des dizaines de martyrs, y compris des femmes et des enfants, ont été réduits en morceaux et que certains d’entre eux avaient la tête coupée, gisant dans les rues alors que les équipes de secours éprouvaient des difficultés à les atteindre.

Notre correspondant a rapporté que l’hôpital Martyrs of Al-Aqsa a accueilli 50 martyrs et des dizaines de blessés, tandis que les forces armées de l’entité usurpatrice sioniste ont menacé de bombarder les tentes à l’intérieur de la cour de l’hôpital.

Selon des sources locales, les forces armées de l’ennemi occupant néonazi sioniste ont bombardé plusieurs maisons résidentielles dans le nouveau camp d’Al-Nusseirat, dont la maison des familles Noufal, Al-Taweel, Sayyam, Al-Louh et Abu Mukhada.

Notre correspondant a indiqué que les forces armées d’Occupation fasciste ont intensifié leur bombardement aérien et d’artillerie, au cours de la dernière heure (à partir de onze heures du matin), au nord d’Al-Nusseirat et à l’est d’Al-Bureij, au centre de la bande de Gaza, où des explosions massives ont été entendues.

Des sources locales ont rapporté une incursion limitée des véhicules de l’Occupation terroriste, à l’est du quartier Al-Zaytoun, au sud-est de la ville de Gaza, au milieu de violents affrontements avec la résistance dans la région, accompagnée d’une intense fusillade et de bombardements d’artillerie.

Les véhicules d’Occupation nazie sioniste ont ouvert le feu et tiré des obus autour du carrefour d’Al-Kuwait, au sud du quartier Al-Zaytoun, au sud de Gaza.

6 martyrs ont été tués et plusieurs autres blessés, suite au bombardement par les forces armées d’Occupation fasciste d’une maison dans le camp d’Al-Bureij, au centre de la bande de Gaza.

Lien court:

Copied