Sat 20-July-2024

L’OMS : Dix mille malades à Gaza doivent quitter la bande en urgence

mardi 28-mai-2024

Genève-CPI

L’Organisation mondiale de santé (OMS) a déclaré mardi que les opérations d’évacuation pour des raisons médicales urgentes, bien que limitées, se sont totalement arrêtées après l’attaque de l’armée israélienne sur Rafah.

Margaret Harris, porte-parole de l’OMS,  a assuré qu’après l’attaque israélienne sur Rafah début de mai courant, les opérations d’évacuation des malades et des blessés se sont subitement arrêtées, ce qui entrainera la mort de plusieurs autres personnes qui ne peuvent pas être soignées à Gaza à cause de la situation sanitaire catastrophique, notamment dans les services de dialyse ou de chimiothérapie. 

Harris a révélé que les statistiques de l’OMS indiquent que 10 mille personnes, blessés lors de la guerre israélienne sur la bande, devraient quitter immédiatement la bande de Gaza pour se soigner ailleurs. Parmi eux il y a au moins six mille patients souffrant de troubles psychologiques et au moins deux mille autres souffrant de graves maladies chroniques telles le cancer.

Harris a ajouté que depuis l’arrêt total des opérations d’évacuation de malades, le 8 mai dernier, mille malades et blessés ont été ajoutés sur la liste d’attente de transfert, tous dans un état grave.

Lien court:

Copied