Sun 23-June-2024

Hamdan : La Holocauste des tentes à Rafah est un échec stratégique pour l’occupant et le silence est une complicité

lundi 27-mai-2024

Gaza-CPI

Le dirigeant de Hamas, Oussama Hamdan, a assuré lors d’une conférence de presse ce lundi soir que les odieux massacres perpétrés par l’occupation israélienne jusqu’à ce 234ème jour de sa guerre génocidaire dans la bande de Gaza, est sans précédent dans l’histoire moderne. La violation de toutes les chartes et les lois internationales ainsi que les législations terrestres et célestes, affirme le visage fasciste de cette entité terroriste.

Les forces d’occupation ont pris les citoyens civils et l’infrastructure à Gaza des cibles pour leur guerre, tuant plus de 36 mille et blessant environ 81 mille palestiniens en plus de 10 mille perdus, majoritairement des femmes, des enfants et des personnes âgées.

L’occupant, ajoute Hamdan, a démoli les hôpitaux, les écoles, les mosquées et les églises ainsi que tous les établissements civils, il a poursuivi les déplacé partout, il a brulé leurs tentes, il les a privés de tous les éléments de la vie humaine en les affamant et en les terrorisant et les massacrant. Les massacres de Rafah et Jabalya sont les exemples les plus récents quand l’armée d’occupation a bombardé avec des missiles américains des milliers de civils la nuit dans leurs tentes, aux alentours de l’UNRWA et dans une zone conçue être sûre, laissant des cadavres carbonisés et des corps déchiquetés qui jonchaient dans un périmètre de plus d’une centaine de mètres. Un massacre horrible qui a fait en quelques seconde 45 martyrs et 249 blessés, majoritairement des femmes et des enfants.

Le choix du moment de cette frappe n’est pas anodin puisqu’il intervient peu après la décision de la Cour internationale de justice qui a ordonné l’arrêt des opérations militaires à Rafah mais l’occupant a choisi de défier et de piétiner ces ordres puisqu’il se considère supérieur à toutes les lois, couvert par les Etats Unis qui lui assurent une impunité totale.

Ce massacre odieux prouve, d’autre part, que l’occupant sioniste et son armée qui traine une cinglante défaite à Gaza, cherchent à venger leurs défaites militaires face aux braves combattants de la résistance en ciblant les civils parmi les enfants et les femmes tout en présumant la présence des personnes armées dans le lieu du massacre, ce qui est pure mensonge. D’ailleurs la région ciblée se trouve à l’ouest de Rafah, très loin des champs de bataille où l’armée israélienne voulait s’infiltrer et menait ses opérations militaires.

Hamdan a appelé l’administration américaine à assumer sa responsabilité envers les massacres qui se déroulent sous sa couverture politique et militaire et sous les yeux du monde entier.

Le dirigeant de Hamas a assuré que l’escalade contre les civils palestiniens ne fera pas reculer la résistance et renoncer aux droits du peuple palestinien. Il a tenu à souligner que l’occupant sioniste ne pourra jamais récupérer ses soldats sans satisfaire tous les conditions de la résistance explicitées dans les propositions délivrées aux médiateurs qataris et égyptiens. Faute de quoi et au vu des bombardements incessants, les détenus israéliens risquent de ne retourner que dans des cercueils, s’ils devraient retournés.

Les résolutions onusiennes et les ordres de la Cour pénale doivent être traduits en mesures concrets pour obliger cette entité nazie à se soumettre à la volonté de la société internationale et à arrêter ce génocide à Gaza, a noté Hamadan tout en appelant à l’ouverture des passages pour introduire les aides humanitaires, les médicaments et le carburant à une population dans le chaos.

Lien court:

Copied