Wed 24-July-2024

L’armée d’occupation annonce la mort de deux soldats lors de combats au nord de Gaza

lundi 27-mai-2024

Gaza – CPI

L’armée d’occupation israélienne a reconnu dimanche que deux de ses soldats avaient été tués des suites de leurs blessures lors de combats avec la résistance dans la bande de Gaza.

L’armée d’occupation israélienne a déclaré que le sergent Bezalel Zvi Kovach (20 ans), de Jérusalem, combattant du bataillon « Netzah Yehuda » de la brigade Kfir, est décédé hier des suites de graves blessures qu’il a subies le 22 mai lors de la bataille dans le nord de la bande de Gaza.

Plus tard, l’armée d’occupation a annoncé l’assassinat du soldat Saher Sodai (20 ans), combattant de la « Brigade Givati ​​», après avoir été blessé hier lors d’une bataille avec la résistance dans le camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.

Ainsi, le bilan des morts de l’armée d’occupation depuis le 7 octobre dernier s’élève à 636, dont 283 depuis le début de l’opération terrestre le 27 du même mois, selon le communiqué de l’occupation.

Le porte-parole militaire des Brigades Al-Qassam, la branche militaire du Mouvement de résistance islamique Hamas, Abou Ubaida, a annoncé samedi/dimanche soir une nouvelle opération de capture menée par Al-Qassam dans le cadre de sa défense de la bande de Gaza contre l’agression de l’occupation qui dure depuis 232 jours.

Abou Ubaida a déclaré : « Les moudjahidines d’Al-Qassam ont mené une opération complexe samedi après-midi dans le nord de la bande de Gaza, où ils ont attiré une force sioniste dans l’un des tunnels du camp de Jabalia, et ont laissé tous ceux qui s’y trouvaient morts, blessés et capturés ».

Dans le même temps, depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 35 984 martyrs et la blessure de 80 643 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la bande, selon les données des Nations Unies.

Lien court:

Copied