Sun 23-June-2024

Un enfant tué à Hébron suite à des allégations d’agression au couteau

lundi 27-mai-2024

Hébron – CPI

Dimanche, le ministère palestinien de la Santé a annoncé qu’un enfant avait été tué par des balles de l’occupation au nord de la ville d’Hébron, en Cisjordanie. Le ministère a déclaré dans un bref communiqué : « L’Autorité générale des affaires civiles l’a informé de la mort de l’enfant Majd Shaher Aramin (14 ans) par les balles de l’occupation près de la ville de Sa’ir, au nord de la ville d’Hébron, en Cisjordanie. »

Dimanche soir, les forces d’occupation ont abattu un jeune Palestinien au carrefour de Beit Einoun, au nord de la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie, et son sort n’est pas encore connu.

Pendant ce temps, l’armée d’occupation a annoncé la mort d’un jeune Palestinien près de Beit Ainun, au nord d’Hébron, pour avoir prétendument tenté de commettre une attaque à l’arme blanche.

La radio de l’armée d’occupation israélienne a affirmé que le jeune homme avait tenté de poignarder un groupe de soldats au carrefour de Beit Einun et a déclaré qu’« il avait été abattu avant de blesser les soldats ».

La Cisjordanie est le théâtre d’affrontements sur le terrain entre les Palestiniens et l’armée d’occupation israélienne, qui ont abouti à l’arrestation de milliers de personnes et à la mort de centaines de martyrs, coïncidant avec une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, la plupart dont des enfants et des femmes.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 35 984 martyrs et la blessure de 80 643 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la bande, selon les données des Nations Unies.

Lien court:

Copied