Sat 22-June-2024

Le Hezbollah cible 13 sites d’occupation et Nasrallah menace

samedi 25-mai-2024


Beyrouth – CPI

Le Hezbollah libanais a annoncé avoir lancé hier, vendredi, 13 attaques contre des sites d’occupation sioniste, au large de la frontière libano-palestinienne, au moment où des avions de combat sionistes attaquaient des villages et des villes du sud du Liban.

Le parti a déclaré, dans ses rapports successifs : « Il a attaqué avec des drones le quartier général du bataillon de missiles dans la caserne de Yoav et le quartier général de la 91e division à Illit, et a également bombardé un bâtiment où sont stationnés les renseignements de l’ennemi occupant sioniste dans la colonie d’Al-Manara. et un autre bâtiment utilisé par les soldats à Margaliot.

Le parti a également visé le quartier général du bataillon Sahel de la 769e brigade de l’entité sioniste sur la base de Beit Hillel au nord de l’entité avec des missiles Falaq, la caserne Doviev et des soldats au Triangle de Sarawat, un char Merkava à Shtoula, et a bombardé les sites de Ramtha, Al-Malikiyah et Bayad Blida.

Le Hezbollah a annoncé le martyre de deux de ses combattants à la suite des récents affrontements avec l’occupation terroriste sioniste.

De leur côté, les avions d’occupation néonazie sioniste ont lancé des raids sur les villes de Mays al-Jabal, Yaroun, al-Khiyam, Aita al-Shaab, Maroun al-Ras et Hanawayh.

Dans un même connexe, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré que le chef du gouvernement de l’entité usurpatrice sioniste, Benjamin Netanyahu, devait s’attendre à ce qu’il a décrit comme des surprises de la part de la résistance au Liban.

Nasrallah a ajouté, dans un discours prononcé vendredi soir, qu’affronter l’ennemi occupant au Sud-Liban est un soutien à la résistance palestinienne dans la bande de Gaza, soulignant que la résistance au Liban se poursuivra, en tenant compte de toutes les hypothèses et de tous les scénarios, comme il l’a dit.

Netanyahu a déclaré jeudi que l’armée sioniste avait des plans « détaillés, importants et même surprenants » sur le front nord.

Depuis le 8 octobre dernier, le Hezbollah et les factions libanaises et palestiniennes mènent des opérations depuis le sud du Liban, pour soutenir la résistance à Gaza, tandis que l’occupation terroriste lance des raids agressifs sur les villes libanaises.

Lien court:

Copied