Tue 11-June-2024

L’agression de l’occupation contre Jénine se poursuit et le nombre de martyrs s’élève à huit

mercredi 22-mai-2024

Jénine – CPI

Le bilan des victimes de l’agression en cours de l’armée d’occupation israélienne contre la ville de Jénine et son camp dans le nord de la Cisjordanie occupée depuis mardi matin s’élève à 8 martyrs et 21 blessés.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a annoncé que ses équipes avaient pu atteindre un martyr du quartier d’Al-Hadaf à Jénine, portant le nombre de martyrs à 8, en plus d’au moins 21 blessés, dont des blessés graves.

La Société du Croissant-Rouge a déclaré que ses équipes avaient réussi à atteindre un martyr – dont l’identité n’est pas encore connue – du quartier d’Al-Hadaf, avant que les forces d’occupation ne s’emparent de l’ambulance alors qu’elle transportait le martyr à l’hôpital.

Elle a ajouté que les forces d’occupation israéliennes ont tiré à balles réelles sur son véhicule ambulance dans le quartier d’Al-Hadaf, alors qu’il se dirigeait vers des soins aux blessés, causant des dommages à la structure du véhicule.

La résistance palestinienne continue de faire face à l’agression continue de l’occupation contre la ville de Jénine, en s’engageant dans de violents affrontements avec les soldats de l’occupation et en faisant exploser des engins explosifs dans ses véhicules.

Six citoyens ont été blessés, dont un ambulancier volontaire, et une citoyenne a été arrêtée mardi soir, lors de l’agression de l’occupation israélienne contre la ville de Jénine et son camp depuis le matin.

Les forces d’occupation ont arrêté Wafa Nayef Jarrar (50 ans), du quartier d’Al-Marah à Jénine, après avoir perquisitionné sa maison, détruit son contenu et battu les membres de sa famille.

Auparavant, le journaliste Amr Manasra avait été blessé par des éclats d’obus provenant de balles des forces d’occupation dans le bas du dos, à proximité de l’hôpital de Jénine, et son état avait été décrit comme stable.

Les forces d’occupation ont continué à détruire les infrastructures, notamment les rues, les étals de légumes, les casernes commerciales et les biens des citoyens, en particulier les véhicules. Les bulldozers de l’occupation ont également détruit le rond-point « Martyr George Habash » à proximité du Plant Café dans la ville. centre-ville et le rond-point du « Martyr Omar Al-Nayef », et a transformé des dizaines de maisons de ses quartiers et du camp en points militaires, au milieu de violents affrontements, avec le bruit d’énormes explosions se faisant entendre.

Des sources ont indiqué que les tireurs d’élite de l’occupation qui sont montés sur les toits d’un certain nombre de maisons ou les ont attaqués et étaient postés à leurs fenêtres, continuent de tirer des balles sur les citoyens, les ambulances et leurs équipes, ainsi que sur les journalistes, dans le but d’entraver leur travail, en conjonction avec le vol intense des drones d’occupation dans le ciel de la ville.

Mardi matin, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Jénine et son camp et étaient stationnées dans les rues de Haïfa, Naplouse et Burqin Road, accompagnées d’unités spéciales « arabes », ce qui a provoqué le déclenchement d’affrontements concentrés aux environs du camp de Jénine et de Wadi Burqin.

Hier mardi, 7 martyrs, dont deux enfants, sont arrivés aux hôpitaux de Jénine. Un enseignant a été blessé alors qu’il se rendait à son travail à l’école Walid, l’école primaire pour garçons Abu Muwais et le médecin Asid Kamal Jabarin (51 ans), spécialiste en chirurgie générale à l’hôpital de Jénine adjacent au camp, a été blessé à proximité du camp ainsi que Bassem Mahmoud Turkman (53 ans), abu Amira (50 ans) et Amir Issam Abu Amira (22 ans).

Les factions de l’Action nationale à Jénine ont annoncé mercredi une grève générale pour pleurer les âmes des martyrs de Jénine, de son camp, de ses villes et de ses campagnes, et pour dénoncer les crimes de l’occupation contre notre peuple.

Les factions ont confirmé dans leur déclaration que la frappe inclurait tous les aspects de la vie au cas où les forces d’occupation israéliennes se retireraient de Jénine et de son camp.

Alors qu’il y a eu des appels à intensifier la résistance et à la mobilisation dans les gouvernorats de Cisjordanie, en soutien à Jénine, les appels ont encouragé à intensifier les opérations de résistance et à organiser des manifestations en soutien à Jénine.

Lien court:

Copied