Tue 25-June-2024

La résistance fait face aux forces armées d’occupation à Jénine et son camp

mardi 21-mai-2024

Jénine – CPI

Les forces de résistance de la ville de Jénine et de son camp font face, depuis plusieurs heures, à l’invasion des forces armées d’occupation sioniste, à la suite de laquelle 7 martyrs ont été tués et plusieurs autres ont été blessés, lors d’un nouveau massacre perpétré par l’occupation à la Cisjordanie occupée.

Les Brigades Al-Qassam à Jénine, aux côtés de leurs frères des factions de la résistance, ont annoncé que leurs combattants étaient engagés dans de violents affrontements pour affronter les forces armées d’occupation terroriste sioniste qui prenaient d’assaut Jénine.

Un certain nombre de factions de la résistance ont également annoncé leur participation à la lutte contre l’agression de l’occupation néonazie sioniste contre Jénine et son camp, avec des explosions d’engins explosifs et des affrontements armés.

La résistance a fait exploser un certain nombre d’engins explosifs avec des véhicules d’occupation dans diverses zones, notamment un engin explosif près de l’école Al-Wakala, du rond-point Al-Jalbouni, de Wadi Burqin, du quartier Al-Hadaf, de la zone nord du camp de Jénine et d’Al-Hamamah, le Rond-point et la rue Al-Nazareth.

Sept martyrs palestiniens ont été tués par les balles des forces armées d’occupation terroriste sioniste lors de leur prise de Jénine, et 10 citoyens ont été blessés, dont deux dans un état grave : un enfant, un élève, un professeur et un chirurgien.

Des sources médicales ont rapporté que parmi les martyrs se trouvait le Dr Aseed Kamal Jabarin, spécialiste en chirurgie à l’hôpital gouvernemental de Jénine, soulignant qu’il avait été tué alors qu’il se rendait à son travail.

La Société du Croissant-Rouge a indiqué que les forces armées d’occupation néonazie sioniste ont empêché ses équipes d’atteindre les victimes dans la région d’Al-Ghabz lors de la prise du camp de Jénine, tandis que des caméras de surveillance ont documenté le moment où deux enfants ont été blessés par les balles des soldats agresseurs dans la région de Khallet Al-Souha en Jénine.

L’occupation fasciste sioniste continue d’envoyer d’importants renforts militaires au camp de Jénine depuis plusieurs axes, tandis que de violents affrontements et combats armés ont éclaté entre les résistants et les soldats d’occupation dans plusieurs axes de la ville, du camp et de Wadi Burqin.

Le journaliste Amr Manasra a été blessé par des balles de l’occupation terroriste, alors qu’il couvrait la prise de Jénine. L’occupation néonazie sioniste a ouvert le feu directement sur les journalistes et les ambulanciers.

Les mosquées de Jénine et de Tubas ont présenté leurs sincères condoléances aux martyrs du camp de Jénine et annoncé une mobilisation générale, appelant notre peuple libre à soutenir la résistance de Jénine, pour faire face au massacre de l’occupation et à son incursion généralisée.

Les bulldozers de l’occupation néonazie terroriste ont lancé de vastes opérations de sabotage contre les infrastructures dans un certain nombre de zones, tout en empêchant les ambulanciers d’atteindre les blessés.

Le directeur des services d’ambulance et d’urgence du Croissant-Rouge a déclaré : « Nos équipes ont soigné de nombreux blessés à Jénine, dont la plupart étaient des écoliers. »

Lien court:

Copied