Tue 25-June-2024

7 martyrs dont un médecin et un enseignant lors d’une offensive d’occupation au camp de Jénine

mardi 21-mai-2024



Jénine – CPI

Sept citoyens, dont un médecin et un enseignant, ont été tués et 10 autres ont été blessés, dont deux grièvement, mardi matin, à la suite de l’agression d’occupation sioniste en cours contre la ville de Jénine et son camp.

Le ministère de la Santé a indiqué que sept citoyens ont été tués et 10 autres ont été blessés par les balles des forces armées d’occupation néonazie sioniste, dont deux grièvement, lors d’affrontements qui ont éclaté après l’assaut du camp de Jénine par les forces armées d’occupation terroriste.

Le directeur de l’hôpital gouvernemental de Jénine, Wissam Bakr, a déclaré : « Parmi les martyrs figuraient le chef du service de chirurgie de l’hôpital de Jénine, Aseed Jabareen, qui a été pris pour cible à proximité de l’hôpital, un enseignant qui était de service dans une école et un étudiant sur le chemin du retour à son domicile. »

Des sources locales ont rapporté qu’il connaissait parmi les martyrs l’étudiant Mahmoud Hamadiya (14 ans), Muammar Muhammad Abou Amira (48 ans) et Amir Issam Abou Amira (20 ans).

Un local a rapporté que les forces armées d’occupation fasciste ont pris d’assaut la ville de Jénine et son camp, et ont conduit leurs véhicules dans les rues de Jénine, Haïfa, Naplouse et la route Burqin, ce qui a conduit à l’éclatement d’affrontements, concentrés à proximité du camp de Jénine et Wadi Burqin.

L’offensive a été précédée par l’infiltration des forces spéciales de l’armée d’occupation dans le quartier d’Al-Damj, dans le camp de Jénine, et des sirènes d’alarme ont immédiatement retenti dans le camp.

Les forces armées d’occupation ont ouvert le feu sur des élèves et des citoyens avant que des affrontements armés n’éclatent dans le camp de Jénine et à la périphérie de Wadi Burqin, adjacent au camp.

Le directeur de l’éducation à Jénine, Salam Al-Taher, a annoncé l’évacuation de toutes les écoles de la ville de Jénine et de son camp, à l’exception de certains élèves des écoles Al-Karama et Al-Zahraa, en raison de la gravité de la situation des conditions.

Avec le martyre de ces six citoyens, le bilan des morts en Cisjordanie, depuis le 7 octobre dernier s’élève à 512 martyrs.

Lien court:

Copied