Tue 25-June-2024

Le Hamas critique le parti pris de Karim Khan et exige des mandats d’arrêt contre tous les criminels de guerre sionistes

lundi 20-mai-2024

Le mouvement islamique Hamas a appelé la Cour pénale internationale à émettre des ordres d’arrestation et de détention contre tous les criminels de guerre, y compris les dirigeants de l’occupation, les officiers et les soldats qui ont participé à des crimes contre le peuple palestinien.

Dans un communiqué publié lundi, le Hamas a critiqué la demande du procureur Karim Khan d’émettre des mandats d’arrêt contre trois dirigeants de la résistance palestinienne, exigeant l’annulation de tous les mandats d’arrêt émis contre les dirigeants de la résistance palestinienne pour violation des conventions et résolutions de l’ONU.

Le Hamas a indiqué que la (demande) de mandats d’arrêt et de détention contre les dirigeants de l’occupation susmentionnés est arrivée avec sept mois de retard, au cours desquels l’occupation sioniste a commis des milliers de crimes contre des civils palestiniens, notamment des enfants, des femmes, des médecins et des journalistes, et a détruit des lieux privés et publics. propriétés, mosquées, églises et hôpitaux.

Hamas insiste sur le fait qu’il était nécessaire pour le procureur général de la Cour pénale internationale d’émettre des mandats d’arrêt contre tous les responsables de l’occupation qui ont donné des ordres, ainsi que contre les soldats ayant participé aux crimes, conformément aux articles 25, 27 et 28 du Statut de Rome fondamental, qui ont confirmé la responsabilité pénale individuelle de chaque responsable, commandant ou toute personne ayant ordonné, incité, commis, aidé ou encouragé à commettre des crimes, ou n’a pas pris de mesures pour empêcher leur commission.

Hamas a vivement condamné les tentatives du procureur général de la Cour pénale internationale d’égaliser la victime avec l’agresseur en demandant l’émission de mandats d’arrêt contre plusieurs dirigeants de la résistance palestinienne, sans fondement juridique, violant ainsi les chartes et les résolutions des Nations unies qui ont accordé au peuple palestinien et à tous les peuples du monde sous occupation le droit de résister sous toutes ses formes, y compris la résistance armée, en particulier la Charte des Nations unies conformément à l’article 51.

Le procureur général de la Cour pénale internationale a demandé aujourd’hui l’émission de mandats d’arrestation contre seulement deux criminels de guerre du régime sioniste : Benjamin Netanyahu et Yoav Galant. Il a également demandé l’arrestation de trois dirigeants de la résistance : Ismail Haniyeh, Yahya Sinwar et Mohammed Deif.

Lien court:

Copied