Sat 22-June-2024

Euro-Med : Des dizaines de blessés et de malades sont morts suite à la fermeture du terminal de Rafah

samedi 18-mai-2024

Gaza – CPI

L’Observatoire euro-méditerranéen (Euro-Med) des droits de l’homme a déclaré que la fermeture continue du passage terrestre de Rafah, entre la bande de Gaza et l’Égypte? après que l’armée d’occupation « néonazie sioniste » en a pris le contrôle le 7 mai exacerbe la gravité de la crise humanitaire catastrophique pour les civils palestiniens et s’accélère, la mise en œuvre du crime de génocide commis depuis le 7 octobre dernier.

Euro-Med a souligné dans un communiqué, samedi,  que l’entité usurpatrice sioniste ( Israël ), en fermant le passage de Rafah, a renforcé son emprise lourde et son siège étouffant sur la bande de Gaza, l’isolant complètement du monde extérieur, à un moment où elle prive les blessés et les malades de se déplacer pour obtenir des soins vitaux à l’étranger, causant la mort de dizaines d’entre eux, empêchant la circulation des fournitures humanitaires et médicales et compromettant encore davantage le travail des quelques hôpitaux locaux restants.

Euro-Med a averti que plus de 11 000 blessés suite à l’attaque militaire d’occupation sioniste ont un besoin urgent de voyager hors de la bande de Gaza pour recevoir des soins, et que la fermeture du terminal de Rafah a empêché que cela soit possible, à un moment où de plus en plus de personnes plus de 10 000 patients atteints de cancer sont menacés de mort, dont environ 750 enfants, et ainsi de suite. Moins de 2 000 patients atteints d’autres maladies doivent voyager pour se faire soigner.

Des responsables du ministère palestinien de la Santé à Gaza et des organisations d’aide médicale ont rapporté à l’équipe Euro-Med que moins de 4 000 patients atteints de cancer avaient obtenu l’autorisation de quitter Gaza, pour recevoir un traitement à l’étranger depuis octobre dernier, mais en réalité seulement environ 600 patients sont partis, tandis que les autres sont actuellement confrontés à un sort inconnu, en raison de la fermeture du terminal de Rafah, sachant que la plupart des traitements contre le cancer ne sont pas disponibles à Gaza.

L’Euro-Med a confirmé que la fermeture continue du passage de Rafah menace la vie de milliers de blessés et de malades dans la bande de Gaza, en les privant de l’accès aux soins nécessaires en dehors de la bande, ce qui constitue une menace sérieuse pour leur vie et menace de doubler le nombre de cas médicaux critiques et de décès dus à des retards de traitement, en plus des graves répercussions de l’arrêt de l’arrivée des fournitures de survie et des approvisionnements en carburant nécessaires à la poursuite des opérations humanitaires et au fonctionnement de tous les secteurs vitaux, y compris l’approvisionnement en carburant du système de santé.

Euro-Med a renouvelé son appel à une intervention internationale urgente pour rouvrir le terminal de Rafah et sécuriser la circulation des personnes, en particulier des malades et des blessés, afin de leur permettre de recevoir des soins vitaux à l’étranger, compte tenu notamment de la faiblesse des services médicaux fournis dans la bande de Gaza, en raison du crime de génocide commis par l’occupation néonazie sioniste, qui a provoqué la destruction de la majorité des hôpitaux et des établissements de santé, tandis que des dizaines de médecins et personnels de santé ont été tués et arrêtés.

Lien court:

Copied