Tue 25-June-2024

L’Espagne interdit aux navires d’armes à destination d’Israël d’accoster dans ses ports

samedi 18-mai-2024

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albarez, a annoncé vendredi que son pays n’autoriserait pas les navires transportant des armes vers l’entité usurpatrice sioniste « Israël » à accoster dans ses ports, après que l’Espagne a refusé d’autoriser un navire à accoster dans le port de Cartagena, dans le sud-est du pays.

Albarez a souligné que le navire était le premier navire à être empêché d’accoster dans un port espagnol, notant que cela est cohérent avec la décision du gouvernement de ne pas accorder de licences pour exporter des armes vers l’entité usurpatrice sioniste, depuis le 7 octobre, parce que l’Espagne « ne veut pas contribuer à la guerre. »

De son côté, le ministre espagnol des Transports, Oscar Puente, a annoncé que le navire Marian Danica transportait une cargaison d’armes à destination de l’occupation sioniste, et avait demandé l’autorisation de s’arrêter au port de Cartagena, le 21 mai, mais l’Espagne a refusé.

La journal El País a mentionné que le navire transportait environ 27 tonnes de matériaux explosifs.

Le Haut Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Josep Borrell, a déclaré lors d’une interview à la radio espagnole « RNE » que l’Espagne reconnaîtrait l’État de Palestine le 21 mai courant, selon le ministre des Affaires étrangères espagnol.

Le responsable européen a confirmé que des pays européens tels que Malte, l’Irlande et la Slovénie étaient en passe de reconnaître l’État de Palestine, sachant que ces pays ont annoncé dans une déclaration commune le 22 mars qu’ils étaient convenus de prendre les premières mesures vers la reconnaissance d’un État palestinien.

Lien court:

Copied