Fri 17-May-2024

Badran : Les demandes de notre délégation de négociation sont soumises au consensus national et l’occupation est de plus en plus isolée

lundi 13-mai-2024

Gaza – CPI

Hossam Badran, chef du Bureau des relations nationales du mouvement Hamas, a souligné l’unité de la position palestinienne du côté politique et des négociations, notant que les revendications palestiniennes véhiculées par la délégation de négociation sont soumises à un consensus national, populaire et factionnel.

Cela s’est produit lors de son discours à la réunion consultative des secrétaires généraux et des représentants des factions de la résistance palestinienne, qui s’est tenue aujourd’hui dimanche dans le bâtiment du Conseil national palestinien à Damas, au cours de laquelle les derniers développements de l’agression en cours contre la bande de Gaza ont été discutés.

Badran a souligné la poursuite des contacts et des rencontres qui ont lieu avec l’ensemble de la communauté nationale et les différentes factions et composantes de notre peuple palestinien, dans plusieurs domaines.

Il a expliqué que le dossier de négociation doit conduire à un cessez-le-feu complet et global, au retrait complet des forces d’occupation de toutes les zones de la bande de Gaza, au retour des personnes déplacées dans leurs foyers sans restrictions ni conditions, et au début des secours et de la reconstruction d’une manière absolue qui réponde aux besoins de notre peuple palestinien dans la bande de Gaza, puis parvenir… à un accord d’échange de prisonniers honorable qui met fin aux souffrances de nos prisonniers dans les prisons de l’occupation, qui durent depuis des décennies.

Badran a déclaré : « À ce stade, nous traversons une performance politique et une position nationale dans laquelle nous nous adressons au monde entier, et il y a une compréhension croissante de la position palestinienne, que ce soit au niveau régional ou au niveau international, et que ce soit au niveau des gouvernements ou au niveau des peuples qui ont commencé à se déplacer à travers le monde pour soutenir notre peuple palestinien » et en rejet de la poursuite de cette occupation qui nous tourmente depuis des décennies.

Il a souligné que l’occupation vit dans une sorte d’isolement et que sa position n’est plus acceptable pour la grande majorité des parties internationales et régionales, et que par conséquent son invasion de Rafah ces derniers jours est une sorte de rébellion contre le monde comme un dans son ensemble, et une affirmation que l’État occupant essaie de vivre au-dessus du droit international, des lois et des coutumes applicables dans le monde entier.

Le membre du bureau politique du Hamas a appelé toutes les parties aux niveaux régional et international à faire pression sur Netanyahu et son gouvernement d’extrême droite pour qu’ils mettent fin à cette agression en cours, soulignant que notre peuple palestinien ne hissera pas le drapeau blanc et ne va pas non plus se rendre ou cesser d’exercer son droit naturel de résister à l’occupation et de repousser son agression.

Badran a tenu Netanyahu, Ben Gvir et l’administration pénitentiaire entièrement responsables des conditions de vie de nos prisonniers dans les prisons d’occupation.

Il a ajouté : « Aujourd’hui, nos prisonniers dans les prisons d’occupation vivent dans des conditions inhumaines et sans précédent, qu’il s’agisse des prisonniers qui ont été arrêtés dans la bande de Gaza après le 7 octobre et de ceux qui vivent dans des prisons secrètes où les types de torture les plus pires et les plus cruels sont infligés et l’occupation ne donne aucune information à leur sujet, et nous n’abandonnerons pas leur responsabilité. Notre rôle est de les défendre et d’obtenir leur liberté, et même les prisons connues de l’occupation, nous les suivons en détail qu’il existe une torture systématique et un état de famine ou de meurtre d’une manière ou d’une autre.

Il a souligné que les souffrances et la torture incessantes de nos prisonniers dans les prisons d’occupation ne peuvent continuer sans que la position palestinienne soit appropriée pour défendre nos prisonniers et notre peuple en général.

Badran a adressé ses salutations et son appréciation à notre peuple palestinien en général et à notre peuple dans la bande de Gaza en particulier, ainsi qu’à la résistance palestinienne et à toutes ses formations militaires pour leur détermination et leurs performances dans la bataille.

Lien court:

Copied