Sat 18-May-2024

Exigeant un cessez-le-feu à Gaza, des manifestations soutenant la Palestine se sont répandues aux États-Unis

mardi 16-avril-2024

Washington – CPI

Hier lundi, de nombreuses régions des États-Unis d’Amérique ont été témoins de manifestations de soutien à la Palestine, les manifestants fermant de nombreuses routes principales, exigeant un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Les manifestants propalestiniens ont fermé un certain nombre de routes et de ponts à travers les États-Unis, bloquant la circulation, lors de ce que les militants ont décrit comme une journée coordonnée de blocus économique, visant à pousser les dirigeants à parvenir à un cessez-le-feu à Gaza, qui est le théâtre d’une guerre génocidaire depuis plus de 6 mois.

Les manifestants ont fermé le Golden Gate Bridge, qui est l’un des symboles de la ville de San Francisco, alors que des scènes aériennes montraient une longue file de voitures garées sur le pont rouge, tandis que les voies dans la direction opposée étaient complètement vides.

Les manifestants ont également empêché pendant plusieurs heures les entrées et sorties de cette ville située en Californie, brandissant une banderole sur laquelle on pouvait lire : « Arrêtez le monde pour Gaza ».

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’une initiative baptisée « Action A15 », qui vise à fermer plusieurs grandes villes du monde « en solidarité avec la Palestine ».

À Chicago, des manifestants ont bloqué les routes menant à l’aéroport de la ville et fermé une autoroute menant à l’aéroport international O’Hare de Chicago lundi matin, provoquant un arrêt temporaire de la circulation des véhicules vers l’un des aéroports les plus fréquentés du pays. Les manifestants ont serré les bras et fermé les voies sur l’autoroute 190 vers sept heures du matin, dans un mouvement qu’ils considéraient comme faisant partie d’un « blocus économique mondial visant à libérer la Palestine ».

L’administration de l’aéroport a exhorté les voyageurs, à travers un message sur la plate-forme « X », à utiliser des moyens de transport alternatifs aux voitures qui ont été fortement retardées ce matin, en raison de la manifestation.

Certains voyageurs coincés dans un embouteillage ont dû abandonner leur voiture et ont parcouru à pied le dernier tronçon jusqu’à l’aéroport le long de l’autoroute, traînant leurs bagages derrière eux. Quant à Oakland, des centaines de manifestants ont bloqué une autoroute, certains en s’enchaînant à des barils de ciment, selon ce qu’ont confirmé des représentants de la California Highway Patrol au journal américain The Washington Post.

Dans le même contexte, certains manifestants se sont dirigés vers l’usine Tesla du Vermont, en Californie, et des dizaines de manifestants ont arrêté la circulation sur le pont de Brooklyn à New York, et organisé des manifestations à Wall Street, selon ABC 7.

Les manifestations surviennent alors que le soutien américain à l’ennemi occupant néonazi sioniste (Israël) se poursuit, sur fond d’appels à cesser de lui fournir des armes, de poursuite de la guerre génocidaire qu’il mène dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 100 000 morts et blessés, et de déplacement de dizaines de milliers de personnes.

Lien court:

Copied