Tue 11-June-2024

UNRWA : Israël continue de nous empêcher de fournir de l’aide au nord de Gaza

mercredi 3-avril-2024


Gaza – CPI


L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a déclaré qu’Israël continue d’empêcher ses équipes d’atteindre le nord de la bande de Gaza pour fournir une aide humanitaire afin de faire face à la famine résultant de la guerre et du siège en cours depuis le 7 octobre.
L’agence des Nations Unies a déclaré mercredi dans un message sur la plateforme « X » : « Israël continue de nous empêcher d’atteindre le nord (de la bande de Gaza) pour fournir de l’aide alimentaire et d’autres fournitures de base. »
Il a indiqué qu’il « a fourni plus de la moitié de l’aide internationale livrée à Gaza via les points de passage de Rafah et Kerem Shalom en mars dernier ».
L’agence a déclaré que 176 de ses employés ont été « tragiquement tués » depuis le début de la guerre israélienne dans la bande de Gaza.
Pendant des mois, Israël a refusé de permettre aux institutions de l’ONU et internationales, notamment l’UNRWA, la Croix-Rouge et le Programme alimentaire mondial, de travailler à Gaza et dans les gouvernorats du nord.
Mardi, le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a critiqué la politique stricte d’Israël et son empêchement des équipes de l’agence d’atteindre le nord de la bande de Gaza, mettant en garde contre la « famine provoquée par l’homme » qui en résulterait.
« Vaincre la famine provoquée par l’homme à Gaza en l’absence de volonté politique constitue un défi majeur », a déclaré le Commissaire général.
Il a dénoncé lundi le meurtre de travailleurs humanitaires étrangers de la « Cuisine centrale mondiale » dans un bombardement israélien qui a visé leur convoi dans la ville de Deir al-Balah, au centre de la bande de Gaza.
Lazzarini a déclaré : « Le meurtre de travailleurs humanitaires et le fait d’empêcher l’UNRWA de rejoindre les convois se dirigeant vers le nord, y compris vers l’hôpital Al-Shifa (à l’ouest de la ville de Gaza), nécessitent que le gouvernement israélien revoie entièrement sa politique. »
Mardi, l’organisation « Global Kitchen » a annoncé la suspension de ses opérations de transport d’aide humanitaire à Gaza, exprimant son sentiment de « choc » suite à la mort de 7 membres de son équipe lors d’un raid sur leur convoi « malgré la coordination avec l’armée israélienne ». », qui a suscité des condamnations arabes et internationales.
Le responsable de l’ONU a souligné que changer la politique israélienne « contribuera à sauver des vies et à éviter la famine », grâce à « un cessez-le-feu immédiat et l’ouverture de davantage de points de passage terrestres ».
En outre, il a exigé que « l’UNRWA – qui est le principal fournisseur de services vitaux – soit autorisée à atteindre le nord sans plus tarder ».
Lazzarini a tiré la sonnette d’alarme en déclarant : « Le temps ne joue pas en notre faveur et les civils palestiniens à Gaza ne peuvent plus attendre ».

Lien court:

Copied