Wed 17-April-2024

« Européens pour Jérusalem » : 3 martyrs et 129 détenus à Jérusalem en mars

mercredi 3-avril-2024

Jérusalem occupée – Centre d’information palestinien

La Fondation « Européens pour Jérusalem » a déclaré que les forces d’occupation israéliennes ont tué 3
Palestiniens, dont deux enfants, et en ont blessé 8 autres à Jérusalem occupée
au cours du mois de mars.

Dans son rapport mensuel, qui surveille les violations à Jérusalem, la Fondation a suivi (47) actions de de tir et des attaques directes des forces d’occupation israéliennes dans les quartiers de Jérusalem occupée, qui ont entraîné la mort de 3 citoyens, dont deux enfants, et de 8 autres blessés ,
et des dizaines de cas d’étouffement, en plus d’au moins 26 citoyens battus et maltraités.

Le rapport documente que les forces d’occupation ont mené (368) opérations d’assaut dans les villes et quartiers de Jérusalem, au cours desquelles elles ont arrêté 129 citoyens, dont 6 enfants et 4 femmes,
en ont convoqué 17 autres et assigné à résidence 9 citoyens.

Le rapport fait également état de 10 opérations de démolition, au cours desquelles 4 maisons et pièces de maisons et 3 installations ont été détruites, des avis ont été distribués et des terres agricoles ont été rasées au bulldozer. Au cours de ce mois, les autorités d’occupation ont pris 3 décisions d’implantation : conversion des terres palestiniennes du quartier de Sheikh Jarrah en parking pour les véhicules des occupants, construction d’une route de colonisation et approbation de la construction de 3 500 unités de colonie, dans le cadre de la judaïsation de la ville, consacrant le règlement et imposant le fait accompli.

Le rapport indique que 3 155 colons et des centaines de personnes se faisant passer pour des touristes ont participé à l’assaut de la mosquée Al-Aqsa, qui s’est répété sur une période de 20 jours. Les forces d’occupation ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa environ six fois pour empêcher les gens defaire la prière nocturne de devotion après les prières de Tarawih. Les autorités d’occupation israéliennes ont également continué à mettre en œuvre la politique d’expulsion de la mosquée Al-Aqsa ou de la ville de Jérusalem, et au cours de ce mois, elles ont rendu 317 décisions d’expulsion.

Le rapport documente (14) attaques menées par des colons, parmi lesquelles des attaques contre des citoyens et leurs biens, des actes d’incitation contre l’Office de secours et de travaux des Nations Unies
pour les réfugiés (UNRWA) et des menaces contre ses employés. L’organisation a confirmé que les forces d’occupation continuent d’exploiter leur guerre dans la bande de Gaza, pour intensifier leurs violations dans Jérusalem occupée, en attaquant les habitants de Jérusalem et les lieux saints, et en tentant de judaïser la ville de Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa. Les violations se sont également poursuivies pendant le mois de Ramadan, notamment une tentative d’empêcher les fidèles d’accéder à la mosquée Al-Aqsa, et la politique visant à empêcher l’isolement à la mosquée pour la priere nocturne pendant le mois de Ramadan s’est poursuivie sans repit.

Les « Européens pour Jérusalem » ont mis en garde contre la gravité des violations commises à Jérusalem, contre la liberté accordée aux colons extrémistes de mener des attaques contre les citoyens et leur tentative d’imposer de nouvelles réalités dans la mosquée Al-Aqsa, tout en augmentant les souffrances des habitants de Jérusalem. Parallèlement à la poursuite des politiques de judaïsation, aux incursions répétées dans la mosquée Al-Aqsa et à la tentative d’imposer une division temporelle et spatiale de la mosquée, aux attaques répétées contre la salle de prière Bab al-Rahma et à les tentatives de sa fermeture.

Lien court:

Copied