Wed 17-April-2024

7 870 détenus, hommes et femmes, en Cisjordanie et à Jérusalem depuis le 7 octobre

samedi 30-mars-2024

Ramallah – CPI

De jeudi soir à vendredi soir, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 25 Palestiniens de Cisjordanie, dont une femme et des enfants, ainsi que d’anciens prisonniers.

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré : « Les opérations d’arrestation ont été concentrées à Jérusalem occupée après que des milliers de personnes soient allées accomplir la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa, tandis que le reste des arrestations a été réparti entre les gouvernorats d’Hébron, Naplouse, Tulkarem et Qalqilya. »

Il a ajouté :  » le nombre total d’arrestations depuis le 7 octobre s’élève à environ 7 870 détenus, hommes et femmes, et ce total comprend ceux qui ont été arrêtés à leur domicile et aux postes de contrôle militaires, ceux qui ont été forcés de se rendre sous la pression et ceux qui ont été étaient retenus en otages. »

Il a souligné que  » les campagnes d’arrestation en cours et qui s’intensifient d’une manière sans précédent s’inscrivent dans le cadre de l’agression globale contre le peuple palestinien et du génocide en cours à Gaza depuis le 7 octobre, qui a ciblé tous les groupes d’enfants, de femmes, de personnes âgées et de personnes âgées d’une manière sans précédent. »

Il a expliqué que « les données relatives aux cas d’arrestation incluent ceux qui ont été maintenus en détention par l’occupation et ceux qui ont été libérés par la suite ».

L’armée d’occupation a intensifié ses attaques contre les Palestiniens en Cisjordanie, parallèlement à l’agression qu’elle a lancée contre la bande de Gaza, depuis le 7 octobre, arrêtant des hommes, des femmes et des enfants et réprimant les actions des Palestiniens à cibler ceux qui protestent contre l’agression sur Gaza avec des balles réelles, faisant des centaines de martyrs.

Depuis le 7 octobre, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée d’eau, de nourriture, de médicaments et de carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 32 623 martyrs et la blessure de 75,92 personnes, en plus du déplacement d’environ 85 pour cent de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes et organisations internationaux.

Lien court:

Copied