Wed 17-April-2024

Ansar Allah : 10 raids américano-britanniques visant Hodeidah, Yémen

mercredi 21-février-2024

Sanaa – CPI

Le groupe yéménite Ansar Allah a annoncé mercredi que les États-Unis et la Grande-Bretagne ont ciblé le gouvernorat de Hodeidah, dans l’ouest du Yémen, avec trois raids, portant à 10 le nombre de raids auxquels le gouvernorat a été soumis depuis la matinée.

La chaîne « Al-Masirah », affiliée à Ansar Allah, a déclaré dans un bref reportage d’actualité : « L’agression américano-britannique a ciblé la région de Ras Issa, dans le district d’Al-Salif à Hodeidah, avec trois raids ».

La chaîne n’a donné aucun autre détail sur les résultats des raids, et aucun commentaire n’a été fait dans l’immédiat de la part de Washington ou de Londres à ce sujet.

Le district côtier d’Al-Salif abrite un port maritime vital sous le contrôle du groupe Ansar Allah, selon les médias yéménites.

Depuis plusieurs jours, la Grande-Bretagne et les États-Unis intensifient leurs raids quotidiens à Hodeidah en réponse aux attaques des Houthis contre les navires israéliens et ceux qui les soutiennent dans la mer Rouge.

Mercredi matin, le groupe Ansar Allah a annoncé avoir ciblé le gouvernorat de Hodeidah avec six raids américano-britanniques.

Hodeidah est l’un des gouvernorats yéménites les plus importants, car il contient trois ports et camps vitaux, en plus d’avoir une longue bande côtière.

Depuis le début de cette année, la coalition dirigée par Washington a lancé des raids visant, selon elle, des « sites du groupe Ansar Allah » dans diverses régions du Yémen, en réponse à ses attaques en mer Rouge, qui ont suscité une réponse de la part du groupe de temps en temps.

 » En solidarité avec la bande de Gaza, qui fait face à une guerre israélienne et à une agression brutale avec le soutien américain, le groupe Ansar Allah a ciblé, avec des missiles et des drones, les cargos israéliens ou ceux qui leur sont liés en mer Rouge, déterminés à poursuivre leurs opérations jusqu’à la fin de la guerre dans la bande de Gaza. »

Avec l’intervention de Washington et de Londres et une escalade sensible des tensions en janvier dernier, le groupe Ansar Allah a annoncé qu’il considérait désormais tous les navires américains et britanniques parmi ses cibles militaires.

Lien court:

Copied