Wed 17-April-2024

Al-Qassam mène de violents combats au quartier al-Zeitoun

mardi 20-février-2024

Gaza-CPI

Les Brigades al-Qassam ont déclaré que de leurs militants mènent de violents combats contre les forces d’occupation israéliennes au sud du quartier al-Zeitoun, dans la ville de Gaza, et qu’ils ont repéré un nombre d’hélicoptères israéliens qui survolaient le ciel de Gaza pour transporter les soldats israéliens blessés.

Les Brigades al-Qassam ont assuré avoir ciblé avec les missiles « Yassin105 » deux chars israéliens Merkava alors que l’armée d’occupation israélienne a reconnu la blessure de 22 officiers dans la ville de Gaza lors des dernières 24 heures.

Saraya al-Quds ont déclaré avoir mené des attaques, conjointement avec les brigades des « Groupes Omar al-Qaceum », ciblant les rassemblements des soldats israéliens, au nord de la ville de Gaza, avec des missiles 107. Ils ont assuré aussi qu’ils ont tué et blessé les membres d’une force sioniste de six soldats barricadés dans une maison à Khan Younès après les avoir ciblé avec des obus TPG.

Les Brigades des martyrs al-Aqsa, ont de leur côté déclaré que leurs tireurs d’élite ont ciblé deux soldats israéliens qui étaient positionnés sur les toits des maisons palestiniennes dans le quartier al-Amal, à l’ouest de Khan Younès.

Les Brigades d’al-Qassam, bras armés de Hamas, avaient un peu plus tôt publié un communiqué où il assure avoir ciblé avec des obus anti chars et antipersonnel, une force israélienne composée de 15 officiers barricadés dans une maison palestinienne dans la région d’al-Haouz, à l’ouest de Khan Younès, alors que les tireurs d’élite ont ciblé deux soldats dans le quartier al-Amal.

Le communiqué ajoute que de violents accrochages ont opposé les militants des Brigades à une force de l’infanterie israélienne dans le même quartier et que tous les membres de la force ennemie ont été tués ou blessés.

L’armée israélienne a reconnu hier la mort d’un soldat au sud de la Bande de Gaza ce qui élève le nombre de soldats et d’officiers israéliens tués à 575 depuis le 7 octobre dernier.

Lien court:

Copied