Thu 22-February-2024

Le leader Muhammad Nazzal révèle les détails les plus importants des négociations de la délégation du Hamas au Caire

dimanche 11-février-2024

Doha – CPI

Muhammad Nazzal, membre du bureau politique du Hamas, a déclaré qu’une discussion approfondie avait eu lieu au Caire entre la délégation du mouvement et les médiateurs des autorités égyptiennes et qataries, ajoutant que la délégation était partie, vendredi soir, avant l’arrivé des chefs des renseignements et de la sécurité générale d’occupation sioniste, Mossad et Shin Bet.

Nazzal a expliqué dans des déclarations à Al-Jazeera que l’arrivée d’une délégation de ces services de sécurité en particulier, « indique que cette délégation est venue discuter de la réponse du Hamas, de la poursuite du processus de négociation et de la remise de la réponse écrite officielle de l’occupation, ce que le Hamas a stipulé.

Nazzal estime qu’il ne faut pas trop s’attarder sur les déclarations faites par les responsables sionistes dans les médias, soulignant qu’elles font partie du processus de négociation.

Concernant l’exigence du Hamas d’un cessez-le-feu définitif dans la bande de Gaza, Nazzal a déclaré que le mouvement exigeait un minimum, pas un maximum, et que cela ne faisait pas partie de ses tactiques de négociation. Il a ajouté : « Lorsque nous proposons un cessez-le-feu, nous ne le faisons pas. Je pense que c’est une exagération. Est-ce qu’il faut ce qui est nécessaire pour que la bataille se poursuive pendant une durée inconnue ? » ? Nous savons que le Premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahu veut étendre la bataille jusqu’aux élections américaines de novembre prochain, car il veut que Trump gagne.»

Nazzal a révélé que le mouvement Hamas dispose d’informations importantes sur ce qui s’est passé au sein du mini-conseil de guerre d’occupation sioniste, déclarant : « Il y a eu une grave division lors de la discussion sur la réponse du Hamas, entre les institutions militaires et de sécurité d’une part, et Netanyahu et certains de ses alliés en revanche, ce qui prouve que l’entité usurpatrice se trouve dans une impasse majeure. »

Nazzal a parlé du désir d’occupation nazie sioniste d’envahir Rafah, où vivent des centaines de milliers de personnes déplacées, et a déclaré : « Selon certaines informations, l’occupation attend l’approbation des autorités égyptiennes pour envahir Rafah et ne peut le faire qu’avec cette autorisation, et c’est ce qui sera confirmé ou refusé dans les prochains jours.

Le chef du Hamas a mis en garde l’occupation sioniste contre l’invasion de Rafah, déclarant : « À notre tour, nous ferons tout notre possible pour arrêter cette invasion, et si l’entité sioniste persiste sur cette voie suicidaire, je pense qu’elle recevra un coup plus dur que les coups qu’elle a reçus, le 7 octobre dernier.

Alors que des négociations sont en cours entre la résistance palestinienne et l’ennemi occupant nazi sioniste, ce dernier continue de commettre des crimes de guerre génocidaire et dévastatrice, sans précédent,  dans la bande de Gaza, faisant 28 064 martyrs et 67 611 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d’une catastrophe humanitaire et d’une destruction massive des infrastructures.

Lien court:

Copied