Tue 25-June-2024

Gaza : le génocide nazi sioniste s’intensifie pour le 103e jour consécutif

mercredi 17-janvier-2024

Gaza – CPI

Les forces d’occupation nazie sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 102e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants contre des civils, en perpétrant des crimes horribles dans les zones d’incursion terrestre à Gaza, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mercredi, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant des maisons, des communautés, des installations et des rues, tuant des centaines de personnes et les blessant.

Le correspondant d’Al Jazeera a rapporté que 25 martyrs et des dizaines de blessés ont été retrouvés suite aux bombardements sionistes contre des maisons dans le quartier de Daraj, à Gaza.

La citoyenne Zarifa Yousef Abou Mouammar est décédée à l’hôpital européen de Gaza, succombant à ses blessures dans la région de Ma’an, au sud de Khan Younis, il y a deux semaines.

Ce matin, les forces d’occupation nazie sioniste ont détruit plusieurs maisons au sud-est de Khan Younis.

L’aviation et l’artillerie d’occupation sioniste ont bombardé le complexe d’Ansar et le port à l’ouest de la ville de Gaza.

L’artillerie de l’occupation terroriste nazie a bombardé le quartier d’Al-Manara (est), Batn Al-Sameen, ainsi que le centre et le sud de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Des affrontements violents ont éclaté entre les combattants de la résistance et les forces d’occupation, dans les quartiers proches de l’hôpital Nasser à Khan Younis.

Quatre civils, dont deux filles, ont été tués et d’autres ont été blessés lors du bombardement d’une maison de la famille Al-Hout, rue Ashdod, dans le centre de Rafah. Les martyrs sont : l’enfant Amal Ahmed Mahmoud Kashkun, l’enfant Massa Muhammad Youssef Shoman, Anam Mahmoud Saleh Mukaimer et Mahmoud Muhammad Hanafi Mukaimer.

Des hélicoptères de combat sionistes ont ouvert le feu à l’ouest de Khan Younis au milieu de bombardements d’artillerie lourde, dans les quartiers proches du complexe médical Nasser.

Notre correspondant a rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut, après minuit la zone du cimetière, près du quartier autrichien, à des centaines de mètres du complexe médical Nasser, au milieu de violents bombardements aériens et d’artillerie et d’une résistance féroce.

Il a ajouté que les forces d’occupation ont exhumé certaines tombes dans le cimetière, en face de l’hôpital de campagne jordanien, avant de se retirer sous le poids d’une intense résistance.

L’artillerie d’occupation a bombardé les quartiers sud du complexe Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Les avions d’occupation ont mené des frappes aériennes sur les zones au sud de Khan Younis, coïncidant avec de violents bombardements d’artillerie.

Avec l’intensification des bombardements autour de l’hôpital Nasser, un grand nombre de personnes déplacées ont été déplacées de l’intérieur et des environs de l’hôpital Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Sept martyrs de l’école Tariq Bin Ziyad, qui abrite des personnes déplacées, ont cédé leurs âmes, à la suite des bombardements sionistes sur le quartier autrichien adjacent au complexe Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Les forces d’occupation ont tiré des bombes légères sur l’atmosphère de l’hôpital Nasser à Khan Younis.

La ville de Gaza et son nord ont été témoins d’une série de violentes frappes aériennes sionistes continues, et des bruits d’affrontements ont été entendus dans l’axe nord-ouest de la ville.

Lien court:

Copied