Tue 25-June-2024

Hamas : La gestion de la bande de Gaza est une question nationale palestinienne, et nous n’autoriserons personne à imposer sa tutelle sur elle

jeudi 11-janvier-2024

Le mouvement de résistance islamique, le Hamas, a affirmé aujourd’hui que « l’administration du secteur de Gaza relève des affaires nationales palestiniennes, et nous ne permettrons pas à l’occupation israélienne et à ses partisans d’intervenir ou d’imposer leur tutelle sur nous ».
Dans une déclaration transmise au Centre palestinien d’information, le mouvement a ajouté que « les factions palestiniennes confirment leur position nationale unifiée, selon laquelle il n’y aura ni accord ni échange de prisonniers sans un arrêt global de l’agression contre notre peuple à Gaza ».
Selon le communiqué, le Hamas a annoncé son « soutien total aux efforts visant à secourir le peuple palestinien et à atténuer sa souffrance, exprimant sa disposition à coopérer et à s’associer avec les organes et institutions gouvernementaux compétents, dans le cadre du renforcement de la résilience des Palestiniens et de la protection du front intérieur contre les plans de l’occupation israélienne ».
De son côté, le chef du département politique du Hamas à l’étranger, Sami Abu Zuhri, a accusé les États-Unis de contacter d’autres pays pour les dissuader de porter plainte contre l’occupation, similaire à celle déposée par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice.

Abu Zuhri a déclaré lors d’une conférence de presse à Istanbul que « la Cour a entamé ses audiences aujourd’hui, et nous, en tant que Palestiniens, comptons sur elle, espérant qu’elle émettra une décision criminalisant l’occupation et ordonnant l’arrêt de la guerre ».
Il a souligné que « ce qui se passe à Gaza est une véritable guerre d’extermination sans précédent, menée par l’occupation israélienne avec le soutien et la complicité des pays occidentaux ».
Il a ajouté que « 60% des maisons et des infrastructures ont été complètement détruites, et plus de 30 000 personnes ont été tuées, dont 23 000 ont été admises à l’hôpital, le reste est sous les décombres ».
Il a souligné que la résistance palestinienne résiste quoi qu’il en soit de la durée du combat, indiquant qu’elle a « suffisamment d’armes pour continuer malgré le siège ».
Abu Zuhri a appelé à poursuivre le soutien humanitaire, les activités de solidarité et les manifestations de soutien dans les villes turques, et à maintenir la campagne de boycott.
La première audience de l’affaire intentée par l’Afrique du Sud contre l’occupation a débuté aujourd’hui à la Cour internationale de justice à La Haye, aux Pays-Bas, pour des allégations de « génocide » commis dans la bande de Gaza le 29 décembre dernier

Lien court:

Copied