Thu 22-February-2024

Déplacement forcé et un génocide continu pour le 59e jour d’agression

lundi 4-décembre-2023

L’agression israélienne contre la bande de Gaza est entrée lundi dans sa 59e journée consécutive avec des raids intensifiés des ceintures de feu et des bombardements d’artillerie des déplacements forcés accrus et davantage de massacres et de crimes de génocide à un moment où les zones d’incursion sont le théâtre de violents affrontements et des combats héroïques des combattants palestiniens.

Notre correspondant a rapporté que les avions l’artillerie et les bateaux d’occupation ont mené des centaines de raids et de bombardements dans toute la bande de Gaza faisant des dizaines de martyrs et de blessés.

Il a ajouté que les forces d’occupation continuent de concentrer leurs violents bombardements sur Khan Yunis et le nord et l’est de Gaza en ciblant de nombreuses maisons des hôpitaux des institutions civiles des équipes médicales et des ambulanciers des équipes de la défense civile en commettant d’horribles massacres contre les civils dont une majorité d’enfants de femmes tout en émettant davantage d’ordres de déplacement forcé contre ceux qui ont survécu.

L’aviation d’occupation a bombardé une maison de la famille Al-Sharafi dans la région d’Al-Faluga dans le camp de réfugiés de Jabalia au nord de la bande de Gaza.

Les avions de combat sionistes ont bombardé des terres agricoles à l’est de la mosquée Halima dans la région de Jort al-Lot dans le centre du gouvernorat de Khan Yunis.

Les avions de combat sionistes ont bombardé une maison de la famille « Al-Astal » près de la mosquée Al-Zahraa dans la région d’Al-Satar Al-Gharbi à Khan Yunis.

Des sources médiatiques ont confirmé que tout au long de la nuit et jusqu’à présent (10h30) d’intenses bombardements d’artillerie israélienne se sont poursuivis dans l’est et le nord de Gaza au rythme d’un obus toutes les 4 ou 5 secondes sans s’arrêter en plus des bombardements aériens et des ceintures de feu. .

Le complexe médical Nasser à Khan Yunis a signalé l’arrivée de 49 martyrs à la suite de l’agression d’occupation contre Khan Yunis hier dont 13 enfants et 13 femmes en plus de 163 blessés dont 36 femmes et 25 enfants.

10 palestiniens ont été tués dont 7 femmes dont une journaliste et deux enfants et d’autres ont été blessés suite au bombardement par l’occupation israélienne d’une maison de la famille Al-Jazzar dans le quartier d’Al-Tanour à l’est. de Rafah au sud de la bande de Gaza.

Les forces d’occupation ont bombardé la place de la Palestine et les environs de l’hôpital Al-Maemadani dans le centre de la ville de Gaza.

Aujourd’hui à l’aube trois palestiniens ont été tués et d’autres ont été blessés à la suite du bombardement d’occupation d’une maison de la famille Al-Yazouri près du cimetière de Shaboura dans le centre de Rafah et des recherches sont en cours pour retrouver les personnes disparues.

Les forces d’occupation ont bombardé le bâtiment du Ministère des Waqfs à Deir al-Balah dans le centre de la bande de Gaza tandis que les tirs d’artillerie se poursuivaient sur la ville d’al-Qarara au nord-est de Khan Yunis ainsi que sur les quartiers d’al-Tuffah et d’al-Shuja’iya. à l’est de la ville de Gaza.

Ciblage de l’hôpital Kamal Adwan
Des avions d’occupation ont bombardé la porte de l’hôpital Kamal Adwan à Beit Lahia causant 4 martyrs et au moins 9 blessés en plus d’un état de panique parmi les patients et les déplacés dans l’hôpital et ses environs où se trouvent plus de 10 000 déplacés qui se sont réfugiés à l’hôpital en quête de sécurité.

Des sources médicales ont parlé de la présence de plus de 35 corps de martyrs à l’intérieur et devant l’hôpital et ne pouvaient pas les retirer ou les enterrer en raison de la poursuite des bombardements israéliens qui n’ont pas encore cessé.

Lien court:

Copied