Thu 22-February-2024

LHolocauste à Gaza ne cesse de s’enflammer dans les corps des Palestiniens pour le 32e jour

mardi 7-novembre-2023

L’holocauste perpétuel par les forces armées d’occupation sionistes dans la bande de Gaza est entré dans son 32ème jour consécutif en commettant d’horribles génocides collectifs dans diverses zones de la bande de Gaza notamment dans son nord et sud en larguant des bombes densément explosives interdites dont du phosphore blanc en plus des raids de leurs forces d’artillerie terrestre et maritime.

Elles continuent à bombarder les civils innocents (la majorité des enfants et des femmes) en lançant des centaines de raids sur les maisons et les communautés résidentielles notamment les écoles les hôpitaux les marchées et les nécessités de la vie ; en causant une crise humanitaire sans précédent dans le cadre de la terre brûlée pour se venger de la population civile après leur échec flagrant devant les combattants de la resistance qui les ont confrontées face à face avec héroisme légendaire pendant leur tentative d’incursion terrestre.

Notre correspondant a rapporté que l’aviation de guerre d’occupation sioniste a lancé aujourd’hui à l’aube plusieurs raids sur Khan Younis ciblant des maisons peuplées ce qui a entraîné la mort de 8 martyrs de la famille Jarghoun après avoir bombardé des maisons ; de la famille Asraf à Ma’an et de 12 martyrs et 29 blessés de la famille Al-Astal au centre de la ville et des blessés près du poste de police d’Al-Qarara portant en 24 heures le bilan à 27 martyrs à Khan Younis alors que les recherches pour retrouver les personnes disparues sous les décombres sont toujours en cours.

Deux personnes ont été tuées et d’autres blessées lors d’un raid israélien devant une maison à Bir al-Naja au nord de la bande de Gaza.

L’aviation de guerre de l’armée sioniste d’occupation a bombardé une maison de la famille Hamdouna dans le projet Beit Lahia transportant 5 blessés de l’endroit et a lancé des raids sur le quartier de Tal Al-Zaatar.

Elle a bombardé une maison de la famille Abu Jalhoum au carrefour d’Al-Sakafi au nord de Gaza.

Elle a également bombardé la mosquée Salah al-Din al-Ayyubi au centre du quartier de Zaytoun dans le sud de Gaza.

Le journaliste Yahya Abou Mounie a été tué lors des raids d’occupation sur la ville de Gaza ce qui porte le nombre de journalistes tués depuis le début de l’agression à 48 martyrs en plus du martyre de dizaines de leurs familles et des familles d’autres journalistes.

Dans le camp d’Al-Maghazi au milieu de la bande de Gaza Maha Khalil Al-Shaer Muhammad Khalil Al-Shaer et son épouse Abdul Rahman Khalil Al-Shaer et son épouse Amna Al-Shaer « Al-Mabhouh » son fils Anas Mahmoud Al-Shaer et Walid Riad Salama ont été massacrés dans le bombardement d’une maison du camp.

L’aviation d’occupation a bombardé le bâtiment Nuzha dans le quartier d’Al-Sabra au sud de la ville de Gaza et des appels ont été lancés pour que des ambulances se rendent sur place car il y avait des victimes.

Les navires de guerre de l’occupation ont tiré des obus lourds sur le camp d’Al-Shati et les environs de la zone portuaire à l’ouest de la ville de Gaza.

Au moins 21 martyrs ont été tués dans le bombardement des maisons ; de la famille Qishta et Al-Riyati et 6 martyrs de la famille Al-Hamayda en plus du bombardement d’un commissariat de police à Rafah.

Il y a eu des martyrs et d’autres blessés à proximité du complexe médical Kamal Adwan à Beit Lahia au nord de la bande de Gaza.

Lien court:

Copied