Fri 19-July-2024

L’Iran et la Turquie appellent à une conférence régionale pour empêcher l’expansion de la guerre

mercredi 1-novembre-2023

Mercredi la Turquie et l’Iran ont appelé à une conférence régionale visant à éviter l’expansion de la guerre israélienne dans la bande de Gaza.

Lors d’une conférence de presse à Ankara avec son homologue turc Hakan Fidan le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian a appelé à ce que la conférence se tienne « le plus tôt possible ».

Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré : « Si la guerre contre Gaza n’est pas arrêtée les États-Unis Israël et tous les souteneurs des crimes de guerre porteront la responsabilité de la situation hors de contrôle dans la région. »

Le ministre iranien a ajouté que si la guerre continue « la situation ne restera pas telle qu’elle est et la résistance réalisera d’autres surprises ».

Abdullahian a annoncé que le président iranien Ibrahim Raïssi se rendrait prochainement en Turquie en réponse à l’invitation du président turc Recep Tayyip Erdogan à discuter des développements à Gaza soulignant que l’Amérique et Israël doivent comprendre que « le Hamas est un mouvement de libération œuvrant à la libération des territoires palestiniens occupés ». »

Abdullahian a remercié la Turquie pour sa position rejetant le déplacement de la population de Gaza et son soutien à l’acheminement de l’aide humanitaire.

À son tour le ministre turc des Affaires étrangères Hakan Fidan a déclaré : « Nous ne voulons pas que la tragédie humanitaire à Gaza se transforme en une guerre qui affecte les pays de la région » appelant les parties actives à encourager une paix durable.

Le ministre turc a poursuivi : « Malheureusement l’Union européenne ne veut pas entendre l’expression « cessez-le-feu » à Gaza soulignant qu’« il n’est pas possible d’adopter une norme spéciale pour l’Ukraine et une autre norme pour la Palestine » ajoutant : « Si nous voulons un monde juste nous devons agir. » « De manière cohérente et fondée sur des principes. »

Khamenei appelle à la fermeture des routes d’exportation vers Israël

Dans un même connexe le guide suprême iranien Ali Khamenei a souligné aujourd’hui mercredi « la nécessité pour les pays islamiques de fermer les routes d’exportation du pétrole et des denrées alimentaires vers l’entité sioniste » appelant les pays islamiques à prendre « des positions franches et transparentes sans ambiguïté et sans confusion».

Khamenei a ajouté : « Sur quoi les pays islamiques devraient insister à l’heure actuelle ? C’est l’arrêt des bombardements sur Gaza » réitérant que « ces bombardements doivent cesser immédiatement ».

Le guide iranien a poursuivi : « L’entité sioniste sera vaincue dans cette guerre et le peuple palestinien l’emportera » selon la télévision iranienne.

Lien court:

Copied