Sat 20-July-2024

Gaza : 18 000 tonnes dexplosifs lancés par l’armée d’occupation sur la population civile en 24 jours

mardi 31-octobre-2023

Le chef du bureau des médias gouvernemental Salama Marouf a déclaré que l’occupation israélienne avait bombardé Gaza avec 18 000 tonnes d’explosifs soit une fois et demie la taille de la bombe nucléaire larguée sur Hiroshima.

Marouf a confirmé lors d’une conférence de presse lundi soir à Gaza sur le bilan et les effets de l’agression israélienne nazie contre la bande de Gaza pour la 24e journée consécutive que l’occupation a commis 908 massacres contre des familles palestiniennes tuant des milliers de personnes martyres 35 journalistes 124 personnels médicaux et 18 équipes de secours de la défense depuis le début de l’agression barbare sioniste le 07 octobre.

Il a commencé sa conférence en rappelant l’occupation nazie de certaines des victimes de ses massacres et meurtres d’enfants notamment : les bébés martyrs ; Badr Abu Habib (3 mois) Bilal Sobh (un mois) Hoor Al-Mamlouk (un mois) l’enfant martyr Salama Abu Atiwi (8 mois) l’enfant martyre Iliana Mekheimer (8 mois) .

Il a souligné que l’occupation a commis des crimes contre de nombreuses familles notamment : la famille Malka (17 martyrs) la famille Baraka (18 martyrs) la famille Ghabayen (19 martyrs) la famille Zanoun (18 martyrs) et la famille Kurde. (20 martyrs).

Il a confirmé que le nombre de martyrs résultant de l’agression en cours contre la bande de Gaza s’est élevé à 8 306 martyrs dont 3 457 enfants et 2 136 femmes et filles tandis que le nombre de blessés dans les hôpitaux de la bande a atteint 21 048.

Il a déclaré : Le monde qui a sonné l’alarme devant les victimes de catastrophes naturelles telles que les inondations et les tremblements de terre ne réagit pas encore face aux crimes horribles génocidaires commis par l’occupation sioniste qui continue de prendre pour cible la population de Gaza en bombardant les hôpitaux et les personnes déplacées.

Il a souligné que les discussions sur l’augmentation du nombre de camions constituent une tentative de restaurer un mécanisme essentiellement défaillant. Parce que le nombre limité d’entre eux ne répond pas aux besoins humanitaires urgents.

Il a prévenu que les hôpitaux sont confrontés à une réalité catastrophique. L’occupation ne se contente pas de cela car elle augmente ses menaces et ses bombardements à proximité de l’hôpital Al-Quds et augmente la fréquence de ses menaces contre l’hôpital Al-Shifa coïncidant avec son bombardement de l’hôpital turc au sud de la ville de Gaza. Bien qu’ils représentent des bâtiments protégés conformément au droit international humanitaire et aux Conventions de Genève.

Il a déclaré que l’occupation a commis ce matin un crime au vu et au su du monde entier en ciblant avec l’artillerie deux voitures civiles dans la rue Salah al-Din qui ne présentaient aucun danger en massacrant un certain nombre de citoyens.

Il a confirmé que plus de 200 000 logements ont été endommagés dont environ 32 500 logements complètement démolis et devenues inhabitables en précisant que ces statistiques sont encore incomplètes en raison de l’intensité des bombardements sur la bande de Gaza.

Il a souligné que l’occupation a détruit 85 sièges du gouvernement et des dizaines d’établissements publics et de services leur causant d’importants dégâts tandis que 203 écoles ont subi des dommages divers dont 45 écoles hors service.

Il a également souligné que l’occupation continue de cibler les églises et les mosquées démolissant complètement 47 mosquées et 102 mosquées partiellement endommagées en plus de divers dommages causés à 3 églises.

Lien court:

Copied